Go to Contents Go to Navigation

Le rétablissement du site de missile viserait à donner un avantage à la Corée du Nord, selon les alliés

Actualités 03.04.2019 à 22h46

SEOUL, 03 avr. (Yonhap) -- La restauration par la Corée du Nord d'un site d'essai de missiles aurait pour but de lui donner un avantage lors des négociations sur le nucléaire, a fait savoir ce mercredi un député s'appuyant sur des rapports sud-coréens et américains.

L'Agence (sud-coréenne) de renseignement de défense et le Commandement des forces combinées Corée du Sud-Etats-Unis ont dit que la Corée du Nord travaillait au rétablissement du site de Dongchang-ri même avant le deuxième sommet entre Washington et Pyongyang du 28 février, selon le député Lee Hye-hoon du Parti Bareunmirae, qui dirige la commission du renseignement de l'Assemblée nationale.

«Ces agences pensaient initialement que si le sommet se terminait par un résultat positif, la Corée du Nord l'utiliserait (le site de Dongchang-ri) pour créer une bonne atmosphère après y avoir invité des journalistes étrangers», a dit Lee pendant la réunion de la commission. «Mais vu que les travaux de restauration se sont poursuivis même après le sommet sans accord, ils ont déterminé que la Corée du Nord tente de l'utiliser comme levier dans les négociations.»

Selon Lee, les agences ont dit qu'il ne semblerait pas qu'une grue soit posée sur le pas de tir.

Le CFC a dit ne pas pouvoir exclure que la véritable raison de la restauration du site est de pouvoir redémarrer le programme nucléaire, a fait savoir Lee.

Réunion de la commission du renseignement de l'Assemblée nationale ce mercredi 3 avril 2019 à Séoul.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page