Go to Contents Go to Navigation

Séoul cherchera des dialogues intercoréens selon «la situation globale»

Actualités 04.04.2019 à 16h10
ⓒ Yonhap News TV

SEOUL, 04 avr. (Yonhap) -- Séoul cherchera de nouveaux contacts transfrontaliers avec Pyongyang, y compris des discussions de haut niveau, après les événements politiques majeurs en Corée du Nord ce mois-ci et le prochain sommet entre le président sud-coréen Moon Jae-in et son homologue américain Donald Trump, a annoncé jeudi un officiel du ministère de l'Unification.

«Notre position reste inchangée. Le calendrier des dialogues (avec la Corée du Nord) sera déterminé en tenant compte des situations», a-t-il continué. «La Corée du Nord prévoit ses propres événements intérieurs et extérieurs et nous projetons aussi un sommet avec les Etats-Unis. Nous avons besoin de prendre en compte la situation globale.»

Le régime nord-coréen organisera le 11 avril la première session de l'Assemblée populaire suprême durant laquelle Pyongyang pourrait annoncer les prochaines mesures suite à la rupture du sommet entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et Trump à Hanoï.

Quant à la Corée du Sud, le président Moon sera à Washington les 10 et 11 avril pour le tête-à-tête avec Trump.

La Corée du Nord s'est montrée mitigée pour des contacts transfrontaliers ces dernières semaines, suscitant des spéculations selon lesquelles le régime nord-coréen pourrait se concentrer sur les prochaines mesures suite au sommet de Hanoï qui s'est terminé sans aucun accord.

L'officiel du ministère a indiqué que Pyongyang n'a pas encore donné suite à la proposition de Séoul d'initier conjointement des travaux de recherche de restes de soldats morts pendant la guerre de Corée dans la Zone démilitarisée (DMZ) comme convenu l'année dernière.

Pyongyang ne répond toujours pas non plus à l'invitation du gouvernement sud-coréen de participer à la réunion de l'Organisation pour la coopération des chemins de fer (OSJD) qui se déroulera la semaine prochaine à Séoul, a-t-il ajouté.

La Corée du Nord, membre de l'OSJD, participe chaque année à la réunion annuelle tandis que la Corée du Sud est devenue membre l'an dernier de cette organisation internationale après des tentatives pendant des années à cause de l'opposition de la Corée du Nord.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page