Go to Contents Go to Navigation

Renforcement des moyens pour combattre l'incendie à Goseong

Actualités 05.04.2019 à 09h56
Une maison détruite par les flammes le vendredi 5 avril 2019 à Goseong.

SEOUL, 05 avr. (Yonhap) -- L'incendie de montagne dévastateur qui frappe actuellement Goseong, un comté situé dans la province du Gangwon, a fait un mort et 11 blessés au moins et endommagé plusieurs bâtiments et maisons.

Selon le siège des pompiers du Gangwon, le feu s'est déclaré sur le bord d'une route à Goseong à jeudi 19h17 et s'est propagé dans la montagne environnante. Des riverains et touristes ont dû être évacués.

Le nombre de personnes blessées est de 11 mais il pourrait augmenter vendredi. Près de 3.000 habitants ont été évacués, selon des sources.

La taille de la zone affectée est estimée à 250 hectares mais l'étendue des dégâts n'a pas encore été confirmée. Près de 120 maisons et des serres ont été détruites par le feu.

Le feu s'est propagé rapidement à travers la région jusqu'à Sokcho du fait de fortes rafales de vent, à une vitesse de 5 km/h.

L'Agence nationale contre les incendies (NFA) a dit avoir demandé aux sièges des pompiers de toutes les principales régions d'envoyer des camions de pompiers à Goseong.

En particulier, la moitié du personnel et des équipements disponibles à Séoul, Incheon, Sejong, Daejeon, dans la province du Gyeonggi et d'autres régions a été mobilisée. Un tiers des pompiers et camions de Busan, d'Ulsan, de la province du Jeolla du Sud et d'autres régions ont également été sollicités.

La NFA a annoncé vendredi matin que 872 camions de pompiers à travers le pays ont été envoyés, y compris 52 unités de la province du Gangwon.

Au total, près de 10.000 personnes dont 3.250 pompiers et des milliers fonctionnaires, soldats et policiers ont été déployés afin de maîtriser le feu.

L'agence contre les incendies a dit envisager de mobiliser 51 hélicoptères dont 13 de l'armée, dès le lever du jour, pour mener de manière adéquate la mission de sauvetage et d'extinction de l'incendie.

Des experts disent qu'à cause des vents violents, les dommages et les victimes pourraient augmenter dans la journée. La NFA a décrété jeudi soir l'alerte de niveau 3, le plus élevé.

Le président Moon Jae-in a appelé les autorités concernées à utiliser tous les moyens disponibles afin de maîtriser le feu.

Le gouvernement a lancé vendredi une cellule centrale de gestion de crise et de sécurité. Ce centre est mis en place en cas de grande catastrophe.

Toutes les écoles à Sokcho seront fermées vendredi, a annoncé le Bureau d'éducation provincial du Gangwon.

Le combat contre le feu est très ardu du fait des rafales de vent et de l'obscurité qui rendent la tâche difficile.

Selon l'Agence météorologique de Corée (KMA), le vent soufflait à Sokcho à une vitesse de 20 m/s jeudi soir. Et le vent dans les montagnes de la province du Gangwon pourrait atteindre vendredi 30 m/s ou 108 km/h.

Comme le vent soufflera fort toute la journée, les experts prévoient que la tâche des pompiers sera très difficile alors que le niveau d'humidité dans la région est très faible, près de 20%.

«Comme le vent est particulièrement violent, nous nous concentrons sur la réduction du nombre de victimes plutôt que sur l'extinction du feu», a dit Choi Moon-soon, gouverneur de la province du Gangwon. «Dès le lever du jour, nous déploierons tous nos efforts pour éteindre le feu le plus rapidement possible.»

Entre-temps, un autre incendie s'est déclenché dans le comté d'Okgye, à Gangneung, ville à 237 km à l'est de Séoul, jeudi à 11h46, d'après les autorités.

Face à cet incendie qui se répand dans les villages environnants, la municipalité de Gangneung a évacué 120 personnes d'une maison de retraite et un nombre non spécifié d'habitants.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page