Go to Contents Go to Navigation

Moon nomme officiellement 2 nouveaux ministres malgré le refus de l'opposition

Actualités 08.04.2019 à 16h45
Le président Moon Jae-in (2e de la g.) prend la parole le 8 avril 2019 lors d'une réunion avec cinq nouveaux ministres lors d'une cérémonie à Cheong Wa Dae.

SEOUL, 08 avr. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a officiellement nommé ce lundi Park Young-sun, députée du Parti démocrate (PD), et Kim Yeon-chul, directeur de l'Institut pour les études de l'unification (IUE), ministre des PME et des Start-up et ministre de l'Unification, respectivement, malgré la forte opposition du camp conservateur.

Le Parti Liberté Corée (PLC) a refusé d'adopter les rapports sur les résultats de leurs auditions de confirmation qui se sont tenues le mois dernier.

L'approbation parlementaire n'est pas exigée pour la nomination de nouveaux ministres mais ces nominations risquent de déclencher un conflit politique et de conduire le gouvernement et le parti au pouvoir à entrer en collision avec la principale formation d'opposition.

«Si le président Moon Jae-in ne retire sa nomination pour la candidate au poste de ministre des PME Park Young-sun et le candidat au poste de ministre de l'Unification Kim Yeon-chul, notre parti n'aura pas d'autre choix que de résister avec le peuple», avait averti le président du PLC Hwang Kyo-ahn.

Le président a cherché à défendre sa décision de nommer les nouveaux ministres, en mettant en valeur leur expertise et expérience dans les domaines dont ils seront désormais chargés.

«La ministre Park Young-sun a pris de nombreuses initiatives pour la coexistence entre de grands conglomérats et de petites et moyennes entreprises lorsqu'elle était députée et a joué aussi un rôle important dans l'adoption de projets de loi liés», a déclaré Moon lors d'une réunion avec les nouveaux ministres après la cérémonie de nomination.

Il a aussi souligné que le nouveau ministre de l'Unification était la meilleure personne pour améliorer les relations intercoréennes en notant que Kim a consacré sa vie à la recherche de moyens pour réunifier pacifiquement les deux Corées divisées.

La cérémonie d'aujourd'hui a aussi vu la présence de trois autres ministres qui ont pris leurs fonctions plus tôt sans cérémonie officielle. Il s'agit du ministre de la Culture, du Sport et du Tourisme Park Yang-woo, du ministre des Océans et de la Pêche Moon Seong-hyeok et du ministre de l'Intérieur et de la Sécurité Chin Young.

Les trois ont été officiellement nommés peu après que l'Assemblée nationale a publié les rapports de leurs auditions de confirmation.

Les cinq nouveaux ministres ont pris leurs fonctions parmi les sept candidats qui avaient été désignés le mois dernier. Le président a dû renoncer à son choix pour le poste de ministre de la Science et des TIC, Cho Dong-ho, qui a participé à une prétendue fausse conférence scientifique internationale.

Le candidat au poste de ministre du Territoire, de l'Infrastructure et du Transport Choi Jeong-ho s'est retiré suite à des soupçons de spéculations dans l'immobilier.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page