Go to Contents Go to Navigation

Sommet Moon-Trump cette semaine pour une reprise du dialogue avec le Nord

Actualités 09.04.2019 à 10h43
Corée du Sud-Etats-Unis
Entretien téléphonique Moon-Trump

SEOUL, 09 avr. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in se rendra cette semaine aux Etats-Unis afin de rencontrer son homologue américain Donald Trump. Le sommet portera notamment sur les moyens de reprendre les négociations nucléaires avec la Corée du Nord, ont annoncé mardi des officiels du bureau présidentiel Cheong Wa Dae.

Moon prendra la direction de Washington mercredi pour un séjour de deux jours. Il s'entretiendra avec Trump le lendemain.

Cette réunion aura lieu suite au deuxième sommet entre Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à Hanoï en février dernier, qui s'est terminé brutalement sans aucun accord sur le nucléaire.

Le dialogue entre Pyongyang et Washington sur la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne est depuis dans l'impasse. Les deux parties semblent espérer que Séoul les aident à reprendre les négociations dont le processus s'avère difficile et fragile.

Le processus de dénucléarisation de la Corée du Nord a débuté après le sommet historique intercoréen en avril 2018. Depuis, les dirigeants des deux Corées se sont rencontrés deux autres fois, en mai et septembre, le dernier sommet s'étant déroulé à Pyongyang.

Le jour où le sommet de Hanoï a échoué, Trump a appelé Moon afin de lui demander son aide.

«En exprimant sa déception sur l'échec de ne pas être parvenu à un accord lors du sommet, le président Trump a réaffirmé sa détermination pour résoudre la question à travers le dialogue avec la Corée du Nord dans le futur», a fait savoir la Maison-Bleue sur la conversation téléphonique.

«De plus, (Trump) a demandé au président Moon de jouer activement un rôle de médiateur qui pourrait impliquer une conversation avec le dirigeant Kim et de le tenir au courant des résultats.»

Moon et Trump semblent avoir décidé de se rencontrer d'abord. L'ordre du jour prioritaire de leur entretien sera de décider ce qu'ils pourraient donner à la Corée du Nord.

Trump a dit que son deuxième sommet avec Kim a échoué essentiellement parce que Pyongyang a voulu la levée des sanctions internationales «dans leur totalité, mais nous ne pouvons pas le faire».

Il a dit également que les sanctions devaient et devraient être maintenues jusqu'à la dénucléarisation totale de la Corée du Nord.

Moon a de son côté souligné la nécessité de carottes en plus de bâtons.

«Je pense que la Corée du Nord doit procéder plus vigoureusement aux étapes pratiques de dénucléarisation si elle souhaite résoudre les enjeux des sanctions internationales parce que ces dernières dépendent de la vitesse de son processus de dénucléarisation», avait dit Moon lors de son discours pour la nouvelle année, le 10 janvier.

«Je pense que des mesures correspondantes doivent également être considérées afin de promouvoir davantage le processus de dénucléarisation de la Corée du Nord», a-t-il dit.

Les prochaines discussions entre Moon et Trump seront inévitablement suivies par un dialogue avec le dirigeant nord-coréen.

Un nouveau sommet entre Moon et Kim n'est pas encore prévu, mais le dirigeant nord-coréen a promis de venir en Corée du Sud en réponse à la visite de Moon à Pyongyang l'année dernière.

Le conseiller présidentiel à la sécurité nationale Chung Eui-yong a également évoqué la possibilité d'envoyer une délégation spéciale de Moon en Corée du Nord.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page