Go to Contents Go to Navigation

Tous les lycées seront gratuits à partir de 2021

Actualités 09.04.2019 à 11h02
Une réunion de hauts responsables du bureau présidentiel, Cheong Wa Dae, du gouvernement et du parti au pouvoir, le Parti démocrate (PD), se déroule le mardi 9 avril 2019 à l'Assemblée nationale.

SEOUL, 09 avr. (Yonhap) -- Le bureau présidentiel sud-coréen, le gouvernement et le parti au pouvoir, le Parti démocrate (PD), se sont accordés ce mardi sur la gratuité de l'enseignement dans les lycées à partir de 2021.

Pour ce faire, les autorités offriront dès le deuxième semestre de cette année une éducation gratuite pour les élèves de terminale et la gratuité concernera l'année prochaine les élèves de première également. La Corée du Sud fournit actuellement une éducation gratuite aux écoliers et collégiens seulement.

Le plan détaillé a été dévoilé lors d'une réunion d'officiels de Cheong Wa Dae, du ministère de l'Education et du PD, à l'Assemblée nationale.

L'instauration d'un système d'éducation gratuit pour les lycéens constitue une des principales priorités économiques de l'administration Moon Jae-in, cherchant à faire de la Corée du Sud une nation inclusive.

«Le droit de recevoir une éducation est un droit fondamental stipulé dans la Constitution. De même que les écoles élémentaires et les collèges, la gratuité de l'éducation pour les lycéens est un travail nécessaire pour réaliser un tel droit de base», a dit le chef du groupe parlementaire du PD, Hong Young-pyo, lors de la réunion.

Les dépenses pour étendre l'accès à l'éducation gratuite seront partagées par le gouvernement central et les rectorats, selon les participants de la réunion.

Koo Yoon-cheol, vice-ministre de l'Economie et des Finances, a indiqué que si l'enseignement gratuit est élargi, un ménage comportant un lycéen devrait économiser 1,58 million de wons (1.382 dollars) par an.

Le PD a déclaré qu'il ferait de son mieux pour que l'Assemblée nationale adopte les projets de loi concernés.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page