Go to Contents Go to Navigation

Net recul des investissements directs étrangers au T1

Actualités 11.04.2019 à 17h02
(Photomontage)

SEOUL, 11 avr. (Yonhap) -- Les nouveaux investissements directs étrangers (IDE) promis à la Corée du Sud durant le premier trimestre de cette année ont dégringolé en raison de l'économie mondiale au ralenti, ont montré jeudi des données du ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie.

La Corée du Sud a reçu des promesses d'IDE d'une valeur de 3,17 milliards de dollars pendant la période janvier-mars, marquant une chute de 35,7% par rapport à la même période de l'année dernière, selon le ministère.

Les investissements effectués réellement par les entreprises étrangères au premier trimestre de cette année ont atteint 2,62 milliards de dollars, soit une baisse de 15,9% comparativement aux trois premiers mois de 2018, a déclaré le ministère.

Selon ce dernier, le montant a reculé mais il n'est pas très éloigné de la moyenne trimestrielle des promesses pour les 10 dernières années, 3,26 milliards de dollars. Le volume des investissements déjà effectués au dernier semestre a crû de 16,4% par rapport à la moyenne de 2,25 milliards de dollars.

«La diminution globale est due à la baisse des investissements à l'échelle internationale du fait des inquiétudes sur le ralentissement économique en plus de l'effet de base élevé causé par l'augmentation des IDE au premier trimestre de 2018», a indiqué le ministère.

Les données ont montré que les IDE s'étaient rétrécis de 19% à 1.200 milliards de dollars en 2018.

Certaines entreprises étrangères ont mis en place des plans d'investissement pour profiter de la baisse des impôts offerte par le gouvernement, qui a disparu l'année dernière, d'où une diminution des investissements l'année précédente.

«Les entreprises qui voulaient investir cette année l'ont fait au dernier trimestre de 2018, ce qui a affecté les chiffres», a-t-il ajouté.

Les promesses d'investissements de l'Union européenne (UE), du Japon, des Etats-Unis et de la Chine ont accusé un recul net pendant la période citée. Les montants des investissements de l'UE et du Japon ont chuté respectivement de 47,3% et 31% sur un an à 990 millions et 250 millions de dollars.

Les investissements dans l'industrie manufacturière ont reculé de 21,5% en rythme annuel à 1,21 milliard de dollars alors que ceux dans l'industrie des services ont chuté de 42,5% à 1,92 milliard de dollars, ont montré les récentes données.

Le ministère a déclaré qu'il ne ménagerait pas ses efforts pour que les IDE de cette année atteignent la barre des 20 milliards de dollars pour la cinquième année consécutive. Il a dit que Séoul offrirait plus d'avantages aux investisseurs étrangers et s'efforcerait d'attirer les entreprises susceptibles de booster la croissance innovante.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page