Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) La Corée du Sud fête le 100e anniversaire de l'établissement du gouvernement provisoire

Actualités 11.04.2019 à 21h36

SEOUL, 11 avr. (Yonhap) -- La Corée du Sud a fêté ce jeudi le 100e anniversaire de l'établissement du gouvernement coréen provisoire en Chine avec une cérémonie honorant le combat du pays pour se libérer du joug colonial japonais.

La cérémonie, ouverte à tous, a débuté à Yeouido, dans l'ouest de Séoul, à 19h19 pour rappeler l'année, 1919, où a été créé le gouvernement en exil à Shanghai, a dit le ministère des Affaires des Patriotes et des Anciens Combattants.

Le parc de Yeouido était un aérodrome où quatre militants de l'Armée de libération de la Corée (KLA) et 18 agents du Bureau des services stratégiques des Etats-Unis sont arrivés à bord d'un avion de transport C-47 en 1945.

La KLA avait au départ pour mission de mener une opération d'attaque «Eagle Project» au sol mais suite à la capitulation du Japon, elle a effectué des opérations de désarmement des soldats japonais à Séoul.

Quelque 10.000 personnes, dont des anciens combattants pour l'indépendance, leurs proches, des représentants du gouvernement et des citoyens, ont assisté à la cérémonie, pendant laquelle a eu lieu une représentation conjointe du Choeur national et de l'Orchestre de Corée Coop.

«Nous devons encore une fois nous efforcer de rendre notre nation meilleure», a déclaré le Premier ministre Lee Nak-Yon au cours de la commémoration. «Nous devons créer une péninsule coréenne prospère et paisible en surmontant la séparation de notre pays.»

La cérémonie a débuté avec un spectacle mettant en scène la «torche d'indépendance», qui a été allumée le mois dernier lorsque le pays a fêté le 100e anniversaire du mouvement de l'indépendance du 1er-Mars et qui a ensuite voyagé à travers le pays.

A eu lieu ensuite une récitation de la proclamation de la Charte du gouvernement provisoire qui a défini le pays comme étant une république démocratique et qui a stipulé le droit des citoyens à la liberté et leurs responsabilités.

Une trentaine d'acteurs ont donné un spectacle en l'honneur de héros de la nation qui ont envahi les rues et ont brandi le drapeau national, le Taegeukgi, bravant l'autorité japonaise durant le mouvement pour l'indépendance de 1919.

Des descendants d'anciens combattants pour l'indépendance et des citoyens coréens habitant à l'étranger ont également organisé des événements commémoratifs en Chine et aux Etats-Unis.

L'hymne national est chanté ce jeudi 11 avril 2019 à Séoul lors d'une cérémonie marquant le 100e anniversaire de l'établissement du gouvernement coréen provisoire en Chine.

lsr@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page