Go to Contents Go to Navigation

Moon et Trump réaffirment leur engagement à poursuivre le dialogue avec Kim Jong-un

Actualités 12.04.2019 à 07h25

Le président Moon Jae-in et le président américain Donald Trump avant d'entamer leur sommet le 11 avril 2019 à la Maison-Blanche à Washington.

WASHINGTON, 11 avr. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in et son homologue américain Donald Trump sont convenus ce jeudi de chercher à continuer leur dialogue avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un en soulignant l'importance de l'approche du haut vers le bas pour débarrasser la Corée du Nord de ses armes nucléaires.

«Les deux dirigeants sont d'accord sur le fait que l'approche du haut vers le bas est cruciale dans le processus de paix sur la péninsule coréenne», a déclaré Chung Eui-yong, conseiller à la sécurité nationale de Moon, à propos du sommet Corée du Sud-Etats-Unis.

«A cet égard, le président Trump a déclaré que la porte du dialogue avec le président (de la Commission des affaires de l'Etat) Kim est toujours ouverte», a-t-il dit l'officiel sud-coréen lors d'un point de presse.

Le sommet Moon-Trump a eu lieu après que le deuxième sommet de Trump avec Kim à Hanoï s'est achevé sans accord nucléaire, entraînant une impasse dans les négociations Etats-Unis-Corée du Nord destinées à mettre fin à l'ambition nucléaire de Pyongyang.

Moon a insisté sur le fait que le sommet de Hanoï faisait partie d'un long processus pour parvenir à un plus grand accord.

«La situation sur la péninsule coréenne a changé considérablement après que le président Trump a tenu une réunion avec le président Kim Jong-un le 12 juin de l'année dernière», a-t-il fait remarquer au début de sa réunion avec Trump à la Maison-Blanche. Moon était arrivé hier à Washington pour une visite de deux jours.

Le président sud-coréen a mis l'accent sur la nécessité de poursuivre les pourparlers avec le Nord. «Je pense que ce qui est important aujourd'hui, c'est de maintenir l'élan du dialogue et de présenter une perspective au monde selon laquelle un troisième sommet Corée du Nord-Etats-Unis aura lieu dans un avenir proche», a-t-il noté au début de son sommet.

Le président américain a dit souhaiter continuer le dialogue avec le dirigeant nord-coréen. «Cela pourrait arriver», a répondu Trump après avoir été interrogé sur la possibilité d'un troisième sommet avec Kim.

«J'aime les sommets. J'aime être avec le président et c'est vraiment productif et c'est vraiment du pas-à-pas», a-t-il ajouté.

Moon a fait part de son intention de tenir un sommet bilatéral avec le dirigeant nord-coréen dans un avenir proche, selon Chung.

Moon et Kim se sont rencontrés trois fois. Kim était attendu en Corée du Sud pour faire suite au voyage de Moon à Pyongyang en septembre.

Un officiel du bureau présidentiel sud-coréen Cheong Wa Dae a déclaré que Trump a demandé à Moon d'identifier ce que le Nord veut à travers sa future réunion avec Kim et de le tenir au courant des résultats du prochain sommet intercoréen le plus rapidement possible.

La réunion de ce jeudi était largement perçue comme une occasion de discuter des moyens de relancer le dialogue Corée du Nord-Etats-Unis.

Trump a noté que la réunion de Hanoï pourrait avoir échoué à réaliser tout ce qu'il souhaitait mais que «certains choses étaient très bonnes».

Nombreux sont ceux qui pensent que ce que le Nord obtiendra en contrepartie de ses mesures de dénucléarisation et quand sont les principaux enjeux des négociations de dénucléarisation alors que les Etats-Unis refusent de lever les sanctions contre le Nord jusqu'à ce que le pays reclus se dénucléarise complètement.

Trump semble toujours rester opposé à toute récompense intérimaire à la Corée du Nord. «Non, je veux que les sanctions restent en place», a-t-il répondu à la question de savoir s'il pourrait envisager un allègement des sanctions. «Je pense que les sanctions sont maintenant à un niveau qui est juste et je crois vraiment que quelque chose de significatif va se produire.»

Il a affiché aussi son opposition face à l'idée de relancer la coopération intercoréenne dans un futur proche.

«Au bon moment, je pourrais apporter un grand soutien. Ce n'est pas le bon moment mais au bon moment je pourrais apporter un grand soutien», a-t-il dit.

Le chef de l'Etat sud-coréen a mis en avant la nécessité de fournir au Nord appauvri des carottes qui, selon lui, encourageraient le pays à accélérer davantage son processus de dénucléarisation.

L'officiel de Cheong Wa Dae a noté sous couvert d'anonymat que les deux dirigeants ont eu des «discussions très franches sur les divers moyens de réaliser la dénucléarisation complète de la Corée du Nord à une date la plus rapprochée possible».

Moon a invité Trump à se rendre en Corée du Sud pour de nouvelles discussions, selon le conseiller à la sécurité de Cheong Wa Dae. Trump a exprimé ses remerciements pour l'invitation.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page