Go to Contents Go to Navigation

Moon sur le chemin du retour suite à son sommet avec Trump

Actualités 12.04.2019 à 09h14
Sommet entre Moon et Trump

WASHINGTON, 11 avr. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a repris ce jeudi la direction de la Corée du Sud après le sommet avec son homologue américain Donald Trump afin d'empêcher les discussions sur la dénucléarisation avec Pyongyang de s'enliser.

Moon est reparti seulement quelques heures après la rencontre à la Maison-Blanche pour discuter des moyens de relancer le dialogue en suspens sur la question des armes nucléaires nord-coréennes entre Pyongyang et Washington.

«Les deux dirigeants sont d'accord sur le fait que l'approche du haut vers le bas est cruciale dans le processus de paix sur la péninsule coréenne», a déclaré Chung Eui-yong, conseiller à la sécurité nationale de Moon lors d'un briefing de presse. «A cet égard, le président Donald Trump a dit que la porte du dialogue avec le président Kim est toujours ouverte», a-t-il ajouté.

Le président sud-coréen était arrivé mercredi aux Etats-Unis.

Le sommet Moon-Trump s'est tenu après le deuxième sommet Etats-Unis-Corée du Nord fin février à Hanoï. Trump et Kim n'avaient pas réussi à conclure d'accord sur la question nucléaire.

Les discussions sur la dénucléarisation entre Washington et Pyongyang sont à l'arrêt depuis.

La rencontre entre Moon et Trump aujourd'hui a été la septième du genre depuis la prise de fonction du président sud-coréen en mai 2017.

Moon a mis l'accent sur l'importance d'un dialogue continu, en demandant la tenue d'un troisième sommet Trump-Kim à une date rapprochée.

«Je pense que ce qui est important aujourd'hui, c'est de maintenir l'élan du dialogue et de présenter une perspective au monde selon laquelle un troisième sommet Corée du Nord-Etats-Unis aura lieu dans un avenir proche», a dit Moon à Trump au début de leur rencontre.

Le président américain a exprimé sa volonté de rencontrer à nouveau le dirigeant nord-coréen mais a indiqué que ce serait un processus étape par étape.

«J'aime les sommets. J'aime être avec le président et c'est vraiment productif et c'est vraiment du pas-à-pas», a dit Trump. «Si ça va vite, ce ne sera pas un bon deal.»

Moon a déclaré qu'il chercherait désormais à tenir un sommet avec le dirigeant nord-coréen.

Trump avait demandé plus tôt à son homologue sud-coréen de l'aider à faciliter son futur dialogue avec Kim.

Moon et Kim ont tenu trois sommets, dont le dernier a eu lieu en septembre 2018 à Pyongyang. Le quatrième pourrait se tenir en Corée du Sud.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page