Go to Contents Go to Navigation

Un troisième sommet avec Kim Jong-un serait «bien», selon Trump

International 14.04.2019 à 10h06

WASHINGTON, 13 avr. (Yonhap) -- Le président américain Donald Trump a dit samedi qu'un troisième sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un serait «bien» après que Kim s'est montré ouvert à la tenue d'une nouvelle réunion.

La déclaration du président américain faite sur Twitter vient en réponse au discours de Kim au Parlement nord-coréen donné vendredi, dans lequel il s'est dit prêt à participer à un troisième sommet si les Etats-Unis affichent «la bonne attitude» et la «bonne méthode».

Le dirigeant nord-coréen a aussi dit que sa relation avec Trump reste excellente et qu'il attendra jusqu'à la fin de l'année que les Etats-Unis prennent une décision courageuse en ce qui concerne les négociations visant à stopper le programme d'armement nucléaire de son pays en échange d'un assouplissement des sanctions.

«Je suis d'accord avec Kim Jong-un de Corée du Nord que notre relation personnelle reste très bonne, peut-être que le terme excellent pourrait même mieux convenir, et qu'un troisième sommet serait bien en cela que nous savons tous deux parfaitement où en sont les choses», a écrit Trump sur Twitter.

«La Corée du Nord possède un potentiel énorme de croissance, de succès économique et de richesse sous la direction du président Kim. J'ai hâte que le jour arrive, ce qui pourrait être bientôt, quand les Sanctions et Armes Nucléaires pourront être éliminées, et voir la Corée du Nord devenir une des nations les plus accomplies au monde!», a-t-il ajouté.

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a aussi dit être «confiant» que les deux pays «feront des progrès» dans leurs négociations, ajoutant qu'ils ont «continué à discuter» même après le sommet de Hanoï. «Le président Kim a pris un engagement. Il s'est engagé personnellement auprès de ma personne pas moins de six fois et auprès du président Trump qu'il voulait se dénucléariser», a dit Pompeo samedi à des journalistes au cours d'une conférence de presse au Paraguay. «Nous avons du travail devant nous, mais je suis confiant que nous continuerons à faire des progrès.»

Trump et Kim sont convenus en juin à Singapour de travailler à la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne en échange de garanties de sécurité pour Pyongyang. Ils ont tenu un nouveau sommet en février au Vietnam mais ne sont pas parvenus à s'entendre sur les modalités de la dénucléarisation et de l'assouplissement des sanctions.

Dans son discours de vendredi, Kim a dit qu'il n'hésitera pas à signer un accord avec les Etats-Unis pourvu que celui-ci reflète les intérêts des deux pays et soit «juste» et «mutuellement acceptable».

«Si les Etats-Unis proposent un troisième sommet Corée du Nord-Etats-Unis avec la bonne attitude et la bonne méthode, nous sommes prêts à y participer une nouvelle fois», a déclaré Kim, selon l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

«Je n'hésiterais pas à signer un accord pourvu qu'il soit écrit de façon à répondre aux intérêts de la RPDC (Corée du Nord) et des Etats-Unis, et qu'il soit juste et mutuellement acceptable, et cela dépendra entièrement de l'attitude et du calcul des Etats-Unis», a ajouté le dirigeant nord-coréen.

Kim a dit que le Nord ne continuera pas les sommets avec les Etats-Unis simplement pour alléger les sanctions mais a dit être prêt à attendre jusqu'à la fin de l'année une décision courageuse des Etats-Unis, donnant de fait à Washington un ultimatum pour changer ses exigences de dénucléarisation.

Le président américain Donald Trump. (photo d'archives)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page