Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Le groupe Kumho Asiana décide de vendre Asiana Airlines pour obtenir de nouveaux prêts

Actualités 15.04.2019 à 15h53
Siège de Kumho Asiana à Séoul.

SEOUL, 15 avr. (Yonhap) -- Le groupe Kumho Asiana, en difficulté financière, a soumis ce lundi une nouvelle série de mesures de sauvetage dont la vente de sa filiale clé, Asiana Airlines, dans le cadre d'efforts destinés à obtenir une aide financière supplémentaire de la part de ses créanciers.

Les créanciers de Kumho Asiana, dirigés par la Korea Development Bank (KDB), tiendra une réunion pour examiner le plan de sauvetage révisé du groupe, a annoncé la KDB dans un communiqué.

Le week-end dernier, Kumho Asiana et ses neuf créanciers avaient eu des discussions pour ajuster les mesures de restructuration afin de résoudre la dégradation de la situation financière du groupe et de la remettre sur la bonne voie.

«Le groupe a déclaré qu'il entamerait immédiatement le processus de vente d'Asiana Airlines. Il a fourni 4,8% de parts supplémentaires de Kumho Business aux créanciers comme garantie pour de nouveaux prêts», a déclaré un porte-parole de la KDB.

Actuellement, les créanciers détiennent 42,7% des parts de Kumho Business, exploitant d'autocars interurbains, comme garantie pour les prêts qui ont été accordés au groupe avec 42,7% des parts de Kumho Tire Co.

En vertu du plan de restructuration révisé, le groupe a aussi fait part de son plan de réduire la flotte de la compagnie aérienne, suspendre les lignes peu rentables et améliorer la productivité des employés, tout en exhortant les créanciers à octroyer un nouveau prêt de 500 milliards de wons.

Kumho Industrial Co., le plus gros actionnaire, détient une participation de 33,47%, estimée à environ 380 milliards de wons, dans Asiana Airlines.

La semaine dernière, Kumho Asiana a demandé à la KDB de fournir une aide financière supplémentaire et promis de vendre Asiana Airlines s'il ne parvient pas à redresser la société au bout de trois ans.

Cela dit, ses créanciers et la Commission des services financiers (FSC) ont rejeté la proposition en la qualifiant d'insuffisante pour retrouver la confiance du marché.

Jeudi dernier, le patron de la FSC, Choi Jong-ku, a appelé la famille fondatrice du conglomérat à faire preuve de sincérité dans ses efforts destinés à redresser Asiana Airlines.

Les créanciers ont exhorté la famille fondatrice du groupe à vendre leurs avoirs personnels et à soumettre un plan pour lever des fonds à travers une émission de droits de souscription.

Le patron de Kumho Asiana, Park Sam-koo, s'est retiré le mois dernier de son poste de PDG d'Asiana Airlines après que la compagnie aérienne a rapporté des pertes plus importantes dans son bilan financier révisé.

Choi et les créanciers ont affiché aussi leur opposition au plan de la famille fondatrice de maintenir son contrôle sur Asiana Airlines.

L'année dernière, la KDB et la compagnie aérienne ont signé un accord exigeant que la société s'approvisionne en liquidités à travers des ventes d'avoirs non essentiels et des émissions d'obligations convertibles et perpétuelles.

L'année dernière, Asiana Airlines a accusé une perte nette de 10,4 milliards de wons après avoir dégagé un bénéfice net de 248 milliards de wons l'année précédente.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page