Go to Contents Go to Navigation

La circulation des véhicules à émissions élevées sera restreinte dans le centre de Séoul

Actualités 15.04.2019 à 18h30

SEOUL, 15 avr. (Yonhap) -- La circulation des véhicules à émissions élevées sera restreinte dans le centre de Séoul à partir du mois de juillet, dans le cadre des mesures du gouvernement municipal destinées à réduire la pollution aux particules fines dans la capitale, a-t-on appris ce lundi.

Les véhicules de grade 5, soit les véhicules essence d'avant 1987 ou les véhicules diesel d'avant 2002, ne pourront pas circuler dans ladite Zone de promotion du transport vert de Séoul, une zone de 16,7 kilomètres carrés se situant à l'intérieur de la muraille de la période Joseon, de 6 heures du matin à 19 ou 21 heures, a indiqué la ville de Séoul.

Après une période de grâce de cinq mois, les contrevenants seront verbalisés 250.000 wons (220 dollars), à partir du 1er décembre.

Ces restrictions concernent 2,45 millions de véhicules classés grade 5 par le ministère de l'Environnement, sur les 23 millions de véhicules dans le pays.

Quelque 20.000 à 30.000 véhicules de grade 5 passeraient dans la zone chaque jour.

Les propriétaires des véhicules concernés seront notifiés par courrier de ces restrictions.

Le gouvernement a aussi annoncé qu'il coopérera avec les sociétés privées pour remplacer graduellement environ 100.000 mobylettes de livraison par des mobylettes électriques d'ici 2025. Il espère en distribuer 1.000 cette année aux entreprises de livraison et aux franchises.

De plus, environ 450 bus de quartier diesel seront remplacés par des bus électriques à partir de l'année prochaine en coopération avec le gouvernement central.

Un total de 2.500 bornes de contrôle de la qualité de l'air seront installées à travers la ville d'ici 2022 et les sites industriels les plus polluants seront placés sous une supervision accrue.

Contrôle des véhicules polluants dans la ville de Séoul.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page