Go to Contents Go to Navigation

Les dirigeants sud-coréen et turkmène conviennent de renforcer la coopération

Actualités 17.04.2019 à 18h23
Tête-à-tête

ACHGABAT, 17 avr. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in et le président turkmène Gurbanguly Berdimuhamedow sont convenus ce mercredi de continuer à renforcer la coopération bilatérale dans le secteur de l'énergie et d'élargir les relations bilatérales à de nouveaux domaines, notamment celui de l'éducation.

Au cours de leur premier sommet bilatéral, Moon et Berdimuhamedow ont noté que les relations entre leur pays se sont constamment améliorées dans divers domaines depuis l'établissement des relations diplomatiques en 1992, qui ont été élevées au statut de partenariat mutuellement bénéfique en 2008.

«Notant que les relations bilatérales se sont améliorées grâce à la diplomatie des sommets et notamment les deux visites du président Berdimuhamedow en Corée du Sud, les dirigeants ont dit espérer que la visite du président Moon au Turkménistan sera l'occasion de de donner un nouvel élan à la coopération entre les deux pays», a indiqué le bureau présidentiel coréen dans un communiqué de presse.

Le président sud-coréen est arrivé mardi au Turkménistan pour une visite d'Etat de trois jours. Il s'agit de son premier voyage en Asie centrale depuis son investiture en 2017. Moon effectue une tournée dans la région, qui l'amènera également en Ouzbékistan et au Kazakhstan.

Moon et son homologue ont salué la construction de la première usine pétrochimique du Turkménistan à Kiyanly, qui a été bâtie par un consortium international emmené par une société sud-coréenne.

Les deux hommes sont convenus de continuer à coopérer pour construire des usines énergétiques, selon le bureau présidentiel.

Ils ont également décidé d'étendre la coopération à de nouveaux domaines, tels que ceux de la santé et des soins médicaux, de l'environnement et des technologies de l'information et de la communication (TIC), qui selon eux permettront d'améliorer le quotidien des habitants du pays d'Asie centrale.

Moon a présenté la nouvelle politique Nord de son pays, qui vise à consolider les relations diplomatiques et économiques entre la Corée du Sud et les pays d'Asie du Nord et centrale ainsi qu'avec les nations eurasiatiques comme la Russie.

«Les deux dirigeants ont accepté d'harmoniser la nouvelle politique Nord et la stratégie du Turkménistan de construire un centre logistique pour qu'ils fassent des progrès pratiques qui puissent bénéficier aux peuples des deux pays», a noté le bureau présidentiel.

Le président Moon a salué l'intention du Turkménistan de devenir un membre de l'Institut mondial de la croissance verte, basé à Séoul, et a accepté de partager l'expérience et la technologie de son pays dans la création de forêts durables et dans la lutte contre la pénurie d'eau.

Les dirigeants ont souligné l'importance de la coopération dans les secteurs de l'éducation et de la culture afin de promouvoir la compréhension mutuelle de leur peuple et sont convenus d'élargir les échanges bilatéraux entre les peuples des deux nations.

Moon a également sollicité le soutien du Turkménistan pour le processus de paix dans la péninsule coréenne.

Berdimuhamedow a réaffirmé son soutien aux efforts déployés par la Corée du Sud pour dénucléariser la péninsule coréenne et y instaurer une paix permanente.

Après leur sommet bilatéral, les dirigeants ont assisté à une cérémonie de signature de 25 nouveaux accords, dont neuf signés par leur gouvernement, sur la coopération dans divers domaines, y compris la foresterie et les TIC.

Un des accords vise à réviser la convention fiscale bilatérale signée en 2015 afin de prévenir la double imposition et un autre est un protocole d'entente, signé par les ministres du commerce, sur la promotion de la coopération dans un large éventail de secteurs industriels allant de l'énergie, la logistique et les communications à la finance, la construction et la radiodiffusion.

Le président sud-coréen et la Première dame Kim Jung-sook assisteront plus tard à un dîner d'Etat organisé par leurs hôtes turkmènes au palais présidentiel.

La visite de Moon au Turkménistan prendra fin jeudi après une brève visite dans une usine pétrochimique située dans la ville portuaire de Kiyanly.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page