Go to Contents Go to Navigation

Time : BTS et Lee Hoe-sung du Giec parmi les 100 personnes les plus influentes au monde

Actualités 18.04.2019 à 09h55
Capture d'écran du site Time
Capture d'écran du site Time
Capture d'écran du site Time

WASHINGTON, 17 avr. (Yonhap) -- Le groupe de K-pop Bangtan Boys (BTS) fait partie des 100 personnes les plus influentes au monde selon le classement 2019 du magazine américain Time.

Le septuor, dont les albums ont été en tête du Billboard, a été inclus dans la liste annuelle dévoilée mercredi sur le site Internet du magazine.

BTS est classé dans la catégories des artistes. Les quatre autres groupes rassemblent les pionniers, les leaders, les titans et les icônes.

«Au cours de ces dernières années, le groupe de K-pop a pris d'assaut l'industrie de la musique, en battant des records de ventes, ramassant des récompenses et se produisant à travers le monde pour des publics qui donnent le vertige, tout en restant des ambassadeurs exemplaires pour leur culture coréenne», a écrit la diva américaine Halsey en recommandant le groupe.

«Mais derrière ces trois lettres, se trouvent sept jeunes hommes incroyables qui sont persuadés que la musique est plus forte que les barrières linguistiques. C'est un dialecte universel», a-t-elle ajouté.

Au palmarès figure aussi Lee Hoe-sung, le président sud-coréen du Groupe intergouvernemental d'experts sur le changement climatique (Giec).

En recommandant Lee dans la catégorie des leaders, l'ancien secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a loué le professionnalisme et les qualités personnelles du président.

«Un universitaire de formation et un prédicateur par nécessité, c'est un champion du développement économique résilient au climat qui a jeté les bases pour orienter notre patrie commune, la république de Corée, vers une économie engagée à une importante réduction carbonique afin d'aider à juguler les changements climatiques», a écrit Ban.

En particulier, il a cité un rapport du Giec publié l'année dernière qui a estimé que le réchauffement planétaire pouvait être limité à 1,5℃ si les hommes politiques mettent en place des mesures pour réduire considérablement les émissions de dioxyde de carbone d'ici 2050.

«Malgré une longue liste d'accomplissements et de titres, Hoesung Lee reste humble et modeste. Son engagement non seulement à réduire les émissions mais aussi à accroître les opportunités économiques et à sortir des millions de personnes de la pauvreté est l'une des nombreuses raisons pour lesquelles je l'admire», a souligné Ban.

Time a aussi sélectionné l'actrice canadienne d'origine coréenne Sandra Oh dans la catégorie des pionniers.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page