Go to Contents Go to Navigation

(2e LD) La BOK gèle son taux d'intérêt directeur à 1,75%

Actualités 18.04.2019 à 11h42
Le chef de la Banque de Corée (BOK), Lee Ju-yeol, lors d'une réunion du Comité de politique monétaire le jeudi 18 avril 2019, à Séoul.

SEOUL, 18 avr. (Yonhap) -- La Banque de Corée (BOK) a conservé jeudi son taux d'intérêt directeur à 1,75% pour le mois d'avril dans une situation où les préoccupations sur le ralentissement économique persistent malgré la diminution des pressions inflationnistes.

Le Comité de politique monétaire de la BOK a voté pour maintenir le taux directeur pour le cinquième mois consécutif après une hausse d'un quart de point de pourcentage en novembre de l'année dernière.

Cette décision avait été largement prévue comme l'économie de la Corée du Sud montre des signes d'essoufflement en raison des exportations et de l'emploi face aux tensions commerciales prolongées entre la Chine et les Etats-Unis.

L'économie nationale, tributaire des exportations, souffre de la poursuite des querelles commerciales entre Pékin et Washington et de la faible consommation des ménages.

Dans un communiqué, la BOK a dit prévoir un rebond des exportations au deuxième semestre de cette année avec un redressement de la consommation privée.

«Le rythme de la croissance économique locale s'est quelque peu modéré alors que la croissance de la consommation s'est ralentie temporairement, les investissements dans les moyens de production et la construction continuent à subir des ajustements et la croissance des exportations poursuit son ralentissement», a indiqué la BOK.

«Le comité prévoit que la consommation poursuivra sa croissance alors que les exportations et les investissements dans les biens d'équipement se rétabliront aussi progressivement vers la deuxième moitié de cette année même si l'ajustement des investissements dans la construction continuera», a-t-elle ajouté.

Le produit intérieur brut (PIB) de la Corée du Sud devrait afficher une croissance d'environ 2,5% cette année, légèrement en dessous du niveau anticipé en janvier, mois où la BOK a prévu que l'économie coréenne croîtrait de 2,6% cette année.

Les exportations ont diminué pour le quatrième mois d'affilée en mars. Les expéditions ont été de 47,1 milliards de dollars au mois de mars, contre 51,3 milliards de dollars un an plus tôt, selon les données du gouvernement.

Les analystes avaient largement anticipé que la BOK maintiendrait le taux d'intérêt directeur au niveau actuel lors de la réunion du Comité de politique monétaire de ce mois-ci, bien que l'inflation semble être sous contrôle.

Les prix à la consommation en Corée du Sud ont augmenté le mois dernier au rythme le plus lent depuis près de 20 ans.

L'indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 0,4% en mars en glissement annuel, soit le troisième mois consécutif avec un chiffre en dessous de 1%, selon les données compilées par Statistique Corée (KOSTAT).

Mars a vu la hausse la plus faible depuis juillet 1999 (0,3%), a fait remarquer un officiel.

Le mois dernier, le Fonds monétaire international (FMI) a analysé que la Corée du Sud serait confrontée à des vents contraires à court et moyen termes, ce qui nécessitera des actions politiques.

«La Banque de Corée doit avoir clairement une politique monétaire accommodante et les autorités doivent maintenir de manière appropriée des politiques macroprudentielles strictes afin de préserver la résilience du secteur financier», a dit le FMI.

eloise@yna.co.kr

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page