Go to Contents Go to Navigation

(2e LD) La Corée du Nord demande le remplacement de Pompeo en tant que négociateur en chef américain

Corée du Nord 18.04.2019 à 21h13

SEOUL, 18 avr. (Yonhap) -- La Corée du Nord a demandé ce jeudi que soit remplacé le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo par un négociateur «plus prudent et mûr», accusant le diplomate américain de n'avoir pas réussi à comprendre la position de Pyongyang et d'avoir causé «l'enchevêtrement» des pourparlers de dénucléarisation.

Cette demande émane d'un haut responsable du ministère nord-coréen des Affaires étrangères, qui a dit qu'à chaque fois que Pompeo «met son nez, les discussions entre les deux pays déraillent sans résultat même si elles étaient sur le point de réussir», a indiqué l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

«J'ai peur que, si Pompeo participe à nouveau aux discussions, elles n'iront nulle part encore une fois et elles deviendront enchevêtrées», a déclaré Kwon Jong-gun, directeur général du département des affaires américaines du ministère nord-coréen, selon KCNA. «Donc, même en cas d'une éventuelle reprise des discussions avec les Etats-Unis, je voudrais que notre partenaire de dialogue ne soit pas Pompeo mais une autre personne qui soit plus prudente et plus mûre dans sa communication», a-t-il ajouté.

L'officiel nord-coréen a accusé Pompeo d'avoir mal interprété les propos du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un prononcés dans son discours de la semaine dernière à l'Assemblée populaire suprême, selon lesquels il attendra «avec patience» jusqu'à la fin de l'année pour voir si les Etats-Unis prennent une «décision courageuse». «Tout le monde a compris son discours qui dit que les Etats-Unis doivent changer leur calcul et proposer des mesures avant la fin de l'année», a-t-il dit.

«Seul Pompeo, le secrétaire d'Etat américain, dit n'importe quoi en affirmant que cela veut dire finir les négociations de niveau opérationnel entre la RPDC (Corée du Nord) et les Etats-Unis avant la fin de l'année, ce qui le couvre de ridicule», a ajouté le responsable nord-coréen, qui ferait référence aux remarques faites lundi par Pompeo à propos du discours de Kim. Pompeo a dit espérer voir la Corée du Nord se dénucléariser avant la fin de l'année.

«Je voudrais profiter de cette opportunité pour expliquer une nouvelle fois clairement à Pompeo la position envers les Etats-Unis clarifiée par notre Camarade Président de la Commission des Affaires de l'Etat dans son discours», a dit Kwon. «Elle est que les Etats-Unis doivent se débarrasser de la cause fondamentale qui nous a poussés à devenir un Etat nucléaire et a placé des obstacles à la dénucléarisation, autrement personne ne peut dire comment se développera la situation sur la péninsule coréenne», a-t-il ajouté.

Kwon a toutefois souligné les bonnes relations entre Kim et Trump. «Alors que Pompeo fabrique ses propres histoires et tente de se faire de la publicité sur le dos des relations RPDC-Etats-Unis, il est heureux que la relation personnelle entre notre président de la Commission des Affaires de l'Etat et le président Trump reste bonne comme d'habitude et notre président est satisfait de bien s'entendre avec le président Trump», a-t-il dit.

Selon des experts, la demande du Nord n'aurait pas tant pour but d'évincer Pompeo de l'équipe de négociation de Washington que de mettre en garde contre la création d'obstacles avant la reprise des négociations.

«Si la Corée du Nord désirait vraiment son remplacement, elle en aurait fait la demande à travers un officiel de plus haut rang. Il semble que la Corée du Nord envoie un message d'avertissement de ne pas créer de situations délicates avant la reprise des discussions», a estimé Lim Eul-chul, professeur à l'Institut pour les études d'Extrême-Orient de l'université Kyungnam.

«Cela suggère aussi que le Nord désire vraiment reprendre les pourparlers avec les Etats-Unis. Qui demanderait le remplacement de son interlocuteur s'il n'avait pas l'intention de discuter?», a dit Lim.

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo. (AP=Yonhap)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page