Go to Contents Go to Navigation

Tir d'essai du Nord : «une arme guidée pour les combats au sol», d'après l'armée sud-coréenne

Actualités 19.04.2019 à 15h22
(Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 19 avr. (Yonhap) -- La «nouvelle arme guidée tactique» que la Corée du Nord a revendiqué avoir testée cette semaine est considérée comme une «arme guidée pour les combats au sol» et pas comme un missile balistique, a dit vendredi un officiel du Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS) de la Corée du Sud.

L'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) a rapporté jeudi que son dirigeant Kim Jong-un a supervisé un tir d'essai d'une nouvelle «arme guidée tactique», le premier événement du genre depuis cinq mois, en décrivant le développement de cette arme comme «un événement revêtant une importance majeure» pour le renforcement des capacités de combat.

La KCNA n'a pas donné de précisions sur l'arme nouvellement mise au point.

«Nous estimons que c'est une arme guidée destinée aux combats au sol», a dit l'officiel du JCS sous couvert d'anonymat, en ajoutant qu'il ne s'agirait pas d'un missile balistique.

Etant donné que cette évaluation a été réalisée conjointement avec les autorités américaines, il a refusé de fournir davantage d'informations.

Le secrétaire américain à la Défense par intérim Patrick Shanahan a lui aussi déclaré que «le test ou le lancement, quel que soit le mot avec lequel vous le décrivez, il ne s'agit pas de missile balistique».

D'après les analystes, cette nouvelle arme semble avoir parcouru une courte distance à basse altitude, laissant penser qu'il pourrait s'agir d'un missile guidé de courte portée comme un missile Spike fabriqué par Israël, d'une portée d'environ 20 km.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page