Go to Contents Go to Navigation

Les dirigeants sud-coréen et ouzbek conviennent de mettre à niveau les relations bilatérales

International 19.04.2019 à 17h52

TACHKENT, 19 avr. (Yonhap) -- Les dirigeants de la Corée du Sud et de l'Ouzbékistan sont convenus ce vendredi de former un partenariat stratégique spécial et d'étendre la coopération économique.

Au cours d'un sommet à Tachkent, le président Moon Jae-in et le président ouzbek Shavkat Mirziyoyev ont noté que la coopération bilatérale a grandement contribué à élargir la coopération entre la Corée du Sud et la région de l'Asie centrale.

«Le président Moon et le président Mirziyoyev se sont dits satisfaits que les pays aient développé une coopération amicale dans divers domaines, fondée sur la confiance depuis l'établissement de liens diplomatiques en 1992, et sont convenus de mettre à niveau la relation des pays en formant un partenariat stratégique spécial à l'occasion de leur sommet», a indiqué le bureau présidentiel sud-coréen dans un communiqué de presse.

Les pays ont formé un partenariat stratégique en 2006.

Lors d'une conférence de presse conjointe tenue après leur sommet, Moon a déclaré que les deux nations chercheront à stimuler les échanges de personne à personne tout en développant des opportunités d'affaires conjointes.

«Le sommet d'aujourd'hui sera une nouvelle étape qui guidera le développement conjoint des pays», a dit Moon pendant la conférence de presse.

La rencontre de vendredi entre Moon et Mirziyoyev a été la seconde du genre depuis que Moon a pris ses fonctions en mai 2017. Les deux hommes se sont rencontrés en novembre 2017 lorsque le chef ouzbek a effectué une visite d'Etat à Séoul. Le président sud-coréen est arrivé jeudi en visite d'Etat de quatre jours en Ouzbékistan, qui l'amènera également à Samarcande, l'une des plus anciennes villes habitées de façon continue en Ouzbékistan et en Asie centrale.

Moon et Mirziyoyev ont discuté des moyens de renforcer la coopération économique bilatérale.

«Les deux dirigeants ont noté que le projet commun dans le secteur des centrales énergétiques qu'ils ont promu avec succès a grandement contribué au développement de la relation mutuellement bénéfique entre leur pays. Ils ont décidé de collaborer étroitement pour élargir l'horizon de la coopération aux industries à forte valeur ajoutée, y compris la santé et les soins médicaux, la technologie scientifique et l'administration publique», a déclaré le bureau présidentiel.

Moon a recherché un soutien aux efforts déployés par son pays pour dénucléariser la péninsule coréenne.

«(Nous) sommes convenus de travailler en étroite collaboration pour la paix dans la péninsule coréenne, en Asie centrale et en Eurasie», a dit Moon. «Le président Mirziyoyev soutient activement nos efforts pour dénucléariser la péninsule coréenne et établir une paix permanente. En outre, (il) est le fer de lance de l'intégration régionale et de la coopération en Asie centrale. Je soutiens ses efforts continus en faveur de la paix», a-t-il ajouté.

Avant la conférence de presse, les chefs d'Etat ont été rejoints par un groupe de représentants des deux nations lors d'une cérémonie de signature, au cours de laquelle les pays ont signé huit nouveaux protocoles d'entente, dont un concernant une étude de faisabilité conjointe en vue de la signature d'un accord de libre-échange bilatéral.

Moon effectue actuellement une tournée dans trois pays, qui l'a emmené plus tôt au Turkménistan.

Il terminera dimanche son séjour en Ouzbékistan, après une visite de deux jours à Samarcande. Sa tournée de huit jours s'achèvera la semaine prochaine au Kazakhstan.

Le président Moon Jae-in et le président ouzbek Shavkat Mirziyoyev se serrent la main avant le début de leur sommet bilatéral à Tachkent le 19 avril 2019.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page