Go to Contents Go to Navigation

Inauguration du nouveau bâtiment du lycée français de Séoul

Actualités 19.04.2019 à 21h54
La chorale des élèves de 6e du lycée français de Séoul (LFS) ouvre la cérémonie d'inauguration du nouveau bâtiment de leur école, dans le quartier de Seorae Maeul, le vendredi 19 avril 2019.
L'ambassadeur de France en Corée du Sud, Fabien Penone (à g.), et le président de l'Association des parents d'élèves du lycée français de Séoul, Eric de Castelbajac, à la cérémonie d'inauguration du nouveau bâtiment de l'établissement scolaire situé dans l'arrondissement de Seocho, le 19 avril 2019.
L'ambassadeur de France Fabien Penone prononce un discours lors de la cérémonie marquant la fin des travaux d'extension du lycée français de Séoul, dans le quartier de Seorae, le 19 avril 2019.
Les invités de marque de la cérémonie d'inauguration du nouveau bâtiment du LFS coupent le ruban, dans l'arrondissement de Seocho, à Séoul, le 19 avril 2019.
Vue depuis l'extérieur du nouveau bâtiment du lycée français de Séoul (LFS), dans l'arrondissement de Seocho, inauguré le vendredi 19 avril 2019. © D.P.J. & Partners
Le nouveau bâtiment du lycée français de Séoul (LFS) depuis une rue adjacente de Seorae Maeul, le quartier français de la capitale sud-coréenne. © D.P.J. & Partners
La façade intérieure du nouveau bâtiment du lycée français de Séoul (LFS), juste au sud du fleuve Han, dans l'arrondissement de Seocho. © D.P.J. & Partners
Espace dédié à la BCD (bibliothèque-centre documentaire) pour les élèves du primaire au premier sous-sol du nouveau bâtiment du LFS. © D.P.J. & Partners
Espace dédié à la BCD (bibliothèque-centre documentaire) pour les élèves du primaire au premier sous-sol du nouveau bâtiment du LFS (vue opposée). © D.P.J. & Partners
Espace pour le CDI (centre de documentation et d'information) pour les élèves du secondaire au deuxième sous-sol du nouveau bâtiment du LFS. © D.P.J. & Partners
L'escalier intérieur permettant d'accéder aux 11 salles de cours réparties sur les trois étages du nouveau bâtiment du LFS et assurant une continuité thermique dans tous les espaces de circulation. © D.P.J. & Partners

SEOUL, 19 avr. (Yonhap) -- Le lycée français de Séoul (LFS) s'est agrandi. Après exactement deux années de travaux, une cérémonie de découpe du ruban a eu lieu ce vendredi soir dans une des cours de l'école située à Seorae Maeul, avec la participation de l'ambassadeur de France en Corée du Sud, Fabien Penone, du sénateur des Français établis hors de France, Olivier Cadic, du proviseur de l'établissement scolaire, Bruno Hirm-Martin, et du président de l'Association des parents d'élèves du LFS, Eric de Castelbajac.

Dans une ambiance festive, la cérémonie d'inauguration a débuté avec des chants de la chorale des élèves de 6e du LFS devant plusieurs centaines de personnes. Ont suivi les discours du représentant des parents d'élèves, du proviseur et de l'ambassadeur français, avant la coupure du ruban, la visite guidée des nouveaux locaux, un concert de musique classique, la découpe d'un gâteau traditionnel coréen et le cocktail.

L'ambassadeur Fabien Penone a souligné dans son discours que «le lycée disposera de nouveaux équipements, notamment technologiques et numériques, et l'offre éducative sera elle-même renforcée et améliorée, en particulier pour l'apprentissage des langues». Il a par ailleurs indiqué que le LFS est «un élement central dans la relation franco-coréenne» et «un nouveau lien entre la Corée et la francophonie». L'agrandissement du LFS «s'inscrit dans le cadre du développement de la relation franco-coréenne» dans le domaine de l'éducation, a-t-il ajouté.

L'extension de l'enceinte scolaire est le fruit d'une réflexion collective qui a duré plus de 10 ans entre l'équipe d'enseignants, les parents d'élèves et l'Etat français. Elle a pu être possible grâce à l'acquisition d'un terrain mitoyen en juillet 2016. Le projet a coûté 20 milliards de wons (15,7 millions d'euros) et a été financé par l'Association des parents d'élèves, l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE) et des sociétés (Hanwha Total, Renault, Arkema et BNP Paribas). La mairie de Seocho a apporté un soutien.

La conception architecturale du nouvel édifice à sept niveaux (3 étages et 4 sous-sols), d'une superficie globale de 3.000 mètres carrés, a été confiée au cabinet d'architectes D.P.J. & Partners, dont le président est David-Pierre Jalicon. Les travaux ont été menés par Ean R&C, une société de construction locale. Le bâtiment, dont «le design volumétrique est inspiré de la juxtaposition des propriétés de solidité et légèreté et le design sémantique de formes et mouvements de l'artiste français Henri Matisse», abrite 11 salles de classe, pour une capacité d'accueil supplémentaire de 200 élèves, des centres de documentation, un restaurant ainsi qu'un gymnase au sous-sol et un terrain de sport sur le toit.

Fondé en 1974 à Itaewon, le LFS est installé depuis 1981 à Seorae Maeul, le quartier français de la capitale. Il s'agit donc d'un nouveau départ pour l'école. Selon le proviseur, «les élèves, les personnels et les familles seront accueillis dans de nouveaux espaces, plus nombreux, plus spacieux, plus sûrs, adaptés et propices aux missions d'éducation de l'établissement», qui compte actuellement pas moins de 430 élèves au total, de la maternelle à la terminale.

Xavier Baldeyrou

(FIN)

Accueil Haut de page