Go to Contents Go to Navigation

Séoul investira près de 3.000 Mds de wons dans les biotechnologies cette année

Actualités 22.04.2019 à 14h26
Séoul investira près de 3.000 Mds de wons dans les biotechnologies cette année - 1

SEOUL, 22 avr. (Yonhap) -- Le gouvernement sud-coréen investira cette année près de 3.000 milliards de wons (2,6 milliards de dollars) dans la recherche et développement (R&D) dans le domaine des biotechnologies et dans les activités de commercialisation dans un contexte où le pays s'efforce de favoriser la croissance innovante, ont déclaré lundi des sources.

Cette somme représente une hausse de 2,9% sur un an. Le ministre de la Science et des TIC contribuera à hauteur de 1.150 milliards de wons alors que le ministère de l'Education et le ministère de la Santé et des Affaires sociales apporteront respectivement 539,5 milliards et 457,1 milliards de wons.

Le secteur privé prendra lui aussi l'initiative dans le domaine des biotechnologies avec les entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques.

Le gouvernement sud-coréen a détaillé qu'il concentrerait son soutien au développement de nouveaux médicaments et équipements médicaux en soulignant l'importance d'associer les biotechnologies aux technologies de l'information et de la communication.

«S'occuper de la démence et des maladies contagieuses sera mis au premier plan avec la prévention, le diagnostic et les soins pour améliorer la santé publique», a dit un officiel gouvernemental.

Séoul a déjà instauré un régime de «bac à sable» réglementaire, accompagné de mesures d'exemption et de traitements de faveur pour permettre aux produits innovants d'entrer plus rapidement sur le marché, selon l'officiel.

Grâce au soutien de l'Etat, des entreprises comme Samsung BioLogics Co., la filiale biopharmaceutique du géant Samsung, et SK Holdings ont renforcé leur présence dans le domaine des produits biosimilaires.

Samsung BioLogics a construit une usine capable de fabriquer des produits biosimilaires, équivalents à 360.000 litres chaque année pour ses opérations de fabrication sous contrat alors que Samsung Bioepis Co., une joint-venture entre Samsung BioLogics et Biogen Inc., basée aux Etats-Unis, a obtenu des droits pour produire des médicaments biosimilaires à l'étranger.

Les biosimilaires sont des copies de médicaments qui sont fabriqués après que leur brevet a expiré.

SK Holdings, société de portefeuille du groupe SK, s'est lancée dans des activités de façonnier et a obtenu aux Etats-Unis une autorisation de vente pour un produit.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page