Go to Contents Go to Navigation

L'UNC va approuver «bientôt» les chemins de la paix de la DMZ

National 22.04.2019 à 15h38
A l'approche de l'ouverture d'un chemin de randonnée menant à la Zone démilitarisée (DMZ), une opération d'aménagement est en cours le mercredi 3 avril 2019 près de l'Observatoire de l'unification sur la côte nord-est du pays.

SEOUL, 22 avr. (Yonhap) -- Le Commandement des Nations unies (UNC) donnera «bientôt» le feu vert au projet de la Corée du Sud d'ouvrir des chemins de randonnée menant à la Zone démilitarisée (DMZ) qui divise les deux Corées, ont annoncé lundi les autorités militaires sud-coréennes.

Séoul a dévoilé début avril un plan pour ouvrir au public des «chemins de la paix de la DMZ» dans trois villes frontalières, à savoir Goseong et Cheorwon dans la province du Gangwon et Paju dans la province du Gyeonggi.

«Le général Robert Abrams projette de visiter mardi Goseong, pour apparemment confirmer les préparations et la situation de sécurité dans la région», a dit un officiel militaire sous couvert d'anonymat. Abrams dirige l'UNC dont la mission est de surveiller les activités dans la DMZ.

«Après cet examen, l'UNC devrait donner le feu vert au projet», a-t-il noté, en ajoutant que l'approbation sera accordée probablement bientôt.

A titre d'essai, un programme touristique est prévu le 27 avril sur le chemin de Goseong pour marquer le premier anniversaire de la déclaration de Panmunjom signée par le président sud-coréen Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

Lors d'un briefing de presse la semaine dernière, le commandant adjoint de l'UNC a indiqué que son organisation soutenait pleinement le projet et était en train de coopérer avec le gouvernement sud-coréen, en soulignant que sa première préoccupation est la sécurité des visiteurs.

La semaine dernière, le ministre sud-coréen de la Défense Jeong Kyeong-doo s'est rendu à Goseong dans le cadre du projet des chemins de la paix. Le chef d'état-major de l'armée de terre Suh Wook prévoit également d'effectuer lundi une visite dans la ville, selon des officiels.

Si ce projet est réalisé comme prévu, la DMZ sera accessible pour la première fois à des civils depuis la division des deux Corées.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page