Go to Contents Go to Navigation

Séoul discute avec l'UNHCR de la crise migratoire internationale

National 03.05.2019 à 15h41
Kwon Ki-hwan, haut fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères, et Kelly T. Clements, la haute-commissaire adjointe du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), s'échangent une poignée de main le vendredi 3 mai 2019 à Genève, en Suisse.

SEOUL, 03 mai (Yonhap) -- Le gouvernement sud-coréen a discuté jeudi (heure locale) à Genève, en Suisse, avec le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) des moyens de répondre à la crise migratoire internationale, a annoncé aujourd'hui le ministère des Affaires étrangères.

L'UNHCR a exprimé sa reconnaissance à la Corée du Sud pour avoir reçu l'année dernière près de 51,4 milliards de wons (44 millions de dollars) d'organisations privées, le deuxième montant le plus élevé.

La Corée du Sud a également participé au Pacte mondial sur les migrations qui comprend des mesures pour s'attaquer à la crise migratoire et a été adopté en décembre dernier par les Nations unies.

De plus, les deux parties ont été d'accord pour coopérer en faveur de l'initiative pour les femmes, lancée en juin dernier par le gouvernement sud-coréen afin de lutter contre les violences sexuelles en temps de guerre et d'encourager les femmes à contribuer à la résolution des conflits.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page