Go to Contents Go to Navigation

(4e LD) La Corée du Nord tire des projectiles à courte portée vers la mer de l'Est

Corée du Nord 04.05.2019 à 17h06
(Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 04 mai (Yonhap) -- La Corée du Nord a tiré ce samedi plusieurs projectiles à courte portée non identifiés en direction de la mer de l'Est, a indiqué le Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS).

Le JCS avait parlé plus tôt de «missiles» avant de réviser son annonce en déclarant qu'il s'agissait de «projectiles».

«Le Nord a tiré plusieurs séries de projectiles à courte portée non identifiés depuis la ville de Wonsan, sur la côte est, en direction du nord-est entre 9h06 et 9h27 aujourd'hui», a déclaré le JCS dans un communiqué.

Ils ont volé sur une distance de 70 à 200 km, a-t-il précisé, ajoutant que les autorités sud-coréennes et américaines «sont en train d'analyser les détails des projectiles».

Ces lancements surviennent environ 17 mois après que le pays communiste a tiré un missile balistique intercontinental Hwasong-15, en novembre 2017, qui selon Pyongyang peut atteindre l'ensemble du territoire américain.

«Notre armée suit de très près les mouvements de la Corée du Nord et maintient une posture complète en étroite coordination avec les Etats-Unis», a déclaré le JCS.

Le mois dernier, Pyongyang avait effectué un tir d'essai de ce qu'il avait décrit comme une «nouvelle arme guidée tactique» qui serait destinée aux combats terrestres.

En réponse, la Corée du Sud a appelé la Corée du Nord à cesser tous les actes susceptibles de faire augmenter les tensions sur la péninsule coréenne.

Après avoir tenu une réunion d'urgence, le bureau présidentiel a déclaré que les derniers lancements «vont à l'encontre de l'accord militaire intercoréen signé en septembre» avant de faire part de ses «grandes inquiétudes», selon la porte-parole présidentielle Ko Min-jung.

La réunion a vu la présence du conseiller à la sécurité nationale Chung Eui-yong, du ministre de la Défense Jeong Kyeong-doo et du directeur du Service national du renseignement (NIS) Suh Hoon.

A travers l'accord militaire global signé en marge du troisième sommet entre le président Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à Pyongyang, les deux pays s'étaient entendus pour prendre une série de mesures en vue d'établir la paix et de contrôler les armes dans un objectif plus vaste d'arrêter tous les actes hostiles l'un contre l'autre.

En promettant de renforcer la posture de surveillance en étroite coordination avec les Etats-Unis et de maintenir d'étroites communications avec les pays voisins, Cheong Wa Dae a aussi déclaré «s'attendre» à ce que la Corée du Nord se joigne aux efforts pour une reprise rapide du dialogue.

Les participants de la réunion ont également évalué le contexte et l'intention de ces tirs, a rapporté Ko, en ajoutant que les autorités militaires sud-coréennes et américaines sont en train d'analyser le type exact des projectiles et d'autres données les concernant.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page