Go to Contents Go to Navigation

Le Premier ministre promet des efforts pour les vétérans colombiens de la guerre de Corée

National 06.05.2019 à 13h29
Le Premier ministre Lee Nak-yon à une réception en l'honneur d'anciens combattants colombiens de la guerre de Corée, à Bogota, en Colombie, le 5 mai 2019.

BOGOTA, 05 mai (Yonhap) -- Le Premier ministre Lee Nak-yon a promis dimanche que Séoul poursuivrait ses efforts pour honorer les sacrifices des soldats colombiens qui ont combattu durant la guerre de Corée et trouver les restes de la soixantaine d'entre eux qui n'ont pas encore pu être rapatriés.

Lee a déclaré cet engagement durant un déjeuner avec 40 anciens combattants et proches à Bogota, la capitale colombienne, a rapporté le cabinet du Premier ministre. Il effectue actuellement une visite de cinq jours en Amérique du Sud.

«Sur notre terre, reposent les dépouilles de plus de 60 vétérans qui ne sont pas encore rentrés dans leur pays natal. Nous faisons de notre mieux pour les retrouver sur la ligne de la trêve et les ramener dans leur famille dès que possible», a-t-il dit.

En rappelant que le président Moon Jae-in est lui-même issu d'une famille de réfugiés de guerre et né pendant la guerre, le Premier ministre a exprimé sa gratitude aux Colombiens pour leur sacrifice et alliance.

«Avec vos sacrifices et votre dévouement, la république de Corée a été en mesure de protéger la liberté et la paix, et réaliser la croissance (économique) que nous connaissons aujourd'hui», a-t-il poursuivi. «Grâce à vous, la Corée et la Colombie sont devenus des frères qui ont partagé le sang, coopèrent et se développent ensemble. Nous ne vous remercierons jamais assez.»

La Colombie est le seul pays d'Amérique du Sud à avoir envoyé des troupes pendant la guerre de Corée. Parmi ses 5.314 soldats, 213 sont morts ou ont disparu et 567 ont été blessés.

Lee a ajouté que le gouvernement sud-coréen poursuivrait de manière déterminée la paix durable sur la péninsule coréenne et ferait tout son possible pour aller dans ce sens.

«Nous aspirons à une péninsule coréenne, qui a été dans le passé une poudrière en Asie du Nord-Est, afin de pouvoir envoyer un message de paix au monde. Ce sera aussi un moyen de rendre la pareille à votre engagement», a-t-il conclu.

xb@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page