Go to Contents Go to Navigation

Deux avions russes ont volé dans la zone de défense aérienne sud-coréenne la semaine dernière

National 08.05.2019 à 21h52

SEOUL, 08 mai (Yonhap) -- Deux avions militaires russes ont volé la semaine dernière dans la zone d'identification de défense aérienne sud-coréenne (KADIZ), forçant l'armée de l'air à dépêcher sur place des chasseurs, a fait savoir ce mercredi une source militaire.

Deux Tupolev Tu-142, des avions russes de reconnaissance maritime et de lutte anti-sous-marine, sont entrés vendredi dans la KADIZ sans avertissement depuis le sud, au sud de l'île de Jeju. Ils sont entrés à quatre reprises dans la zone et y sont restés 1 heure et 39 minutes au total.

L'armée de l'air a en réponse dépêché plusieurs chasseurs, dont des F-15K, pour suivre les appareils et leur envoyer un message d'avertissement conformément aux procédures militaires.

«Ils ont clairement indiqué le but de leur vol en communiquant avec nous», a dit la source, qui a ajouté qu'aucune autre mesure n'a été prise.

Selon des observateurs, les avions russes auraient pris part aux exercices maritimes sino-russes tenus près de Qingdao en Chine du 29 avril au 1er mai.

La dernière intrusion d'avions russes dans la KADIZ remonte à juillet dernier, quand deux avions de guerre sont entrés à quatre reprises dans la zone en l'espace d'une journée. Le ministère de la Défense avait convoqué l'envoyé militaire russe pour se plaindre formellement.

Une zone d'identification de défense aérienne est un espace aérien d'un Etat dans lequel les avions étrangers doivent s'identifier. Elle ne possède pas de statut juridique.

Un chasseur F-15K.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page