Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Les tirs de projectiles faisaient partie d'un exercice «régulier d'autodéfense», selon la Corée du Nord

National 08.05.2019 à 22h50

SEOUL, 08 mai (Yonhap) -- La Corée du Nord a annoncé ce mercredi que les récents tirs de projectiles de courte portée dans la mer de l'Est faisaient partie d'un entraînement «régulier» et «d'autodéfense», avertissant que dénier le droit à de tels exercices aurait des conséquences que «personne ne veut voir».

La Corée du Nord a tiré samedi une volée de projectiles de courte portée depuis sa côte est, y compris ce qu'elle a désigné comme étant une «arme guidée tactique» nouvellement développée.

«Le récent exercice conduit par notre armée n'est rien d'autre qu'une partie de l'entraînement militaire régulier, et il n'a visé personne et n'a pas aggravé la situation dans la région», a déclaré le porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères dans une interview avec l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Le porte-parole a ajouté que «tout pays conduit des exercices militaires à des fins de défense nationale et ce type d'exercice très normal est manifestement différent des exercices de guerre menés par certains pays contre d'autres Etats souverains.»

«Seul notre exercice régulier et d'autodéfense est qualifié de provocateur et c'est une manifestation non déguisée de la tentative de forcer le désarmement graduel de notre Etat et de finalement nous envahir», a dit le porte-parole.

«S'ils tentent de dénier notre souveraineté et droit à l'autodéfense en lançant des allégations infondées contre nous, cela pourrait avoir pour résultat de nous pousser dans la direction que ni eux ni nous ne vouloir voir du tout», a averti le porte-parole.

Exercice de tir en Corée du Nord mené le 4 mai 2019. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite).

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page