Go to Contents Go to Navigation

La pression internationale sur Pyongyang doit continuer, selon Pompeo

International 09.05.2019 à 09h08
Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo. (AP=Yonhap)

WASHINGTON, 08 mai (Yonhap) -- Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a demandé mercredi à la communauté internationale de maintenir la pression sur la Corée du Nord jusqu'à ce que cette dernière renonce à son programme d'armes nucléaires.

Pompeo a lancé cet appel lors d'un discours public à Londres durant lequel il a aussi remercié la Grande-Bretagne pour ses efforts visant à stopper les activités de Pyongyang pour éviter les sanctions.

«Le président (Donald) Trump mène une diplomatie rigoureuse pour la dénucléarisation complète et entièrement vérifiée de la Corée du Nord. Vous la soutenez», a déclaré le diplomate américain. «Cette mission est importante et la campagne de pression dans laquelle le monde s'est engagé doit continuer. C'est un résultat qui est impératif pour la sécurité mondiale.»

Les Etats-Unis et la Corée du Nord ont fait peu de progrès dans leurs négociations depuis le deuxième sommet entre Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong un qui s'est terminé sans accord en février dernier.

Comme des expressions apparentes des frustrations suscitées par l'impasse, Pyongyang a tiré samedi dernier des projectiles de courte portée vers la mer de l'Est.

Pompeo a noté que la Royal Navy britannique était déployée dans le Pacifique afin de dissuader les transbordements illicites vers des navires nord-coréens.

«Cela doit continuer», a-t-il dit lorsqu'il a adressé un message de remerciements à la Grande-Bretagne.

Les Etats-Unis dirigent une coalition composée de huit pays pour dissuader les transferts de pétrole de navire à navire. Les autres membres sont la Corée du Sud, le Canada, l'Australie, la Grande-Bretagne, la France, le Japon et la Nouvelle-Zélande.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page