Go to Contents Go to Navigation

Biegun entame son programme à Séoul en s'entretenant avec son homologue sud-coréen

Actualités 09.05.2019 à 10h42
L'émissaire spécial américain pour la Corée du Nord, Stephen Biegun, arrive le mercredi 8 mai 2019 à l'aéroport international de Gimpo pour des discussions avec son homologue sud-coréen Lee Do-hoon.

SEOUL, 09 mai (Yonhap) -- L'émissaire spécial américain pour la Corée du Nord Stephen Biegun a rencontré ce matin son homologue sud-coréen Lee Do-hoon, entamant ainsi une visite de quatre jours à Séoul après son arrivée hier, a fait savoir ce jeudi une source diplomatique.

Au cours d'un petit-déjeuner de travail, les deux hommes ont discuté de diverses questions liées à la péninsule coréenne allant du projet d'envoi d'une aide alimentaire à la Corée du Nord à ses récents tirs de projectiles, selon la source.

Séoul et Washington sont sur la même longueur d'ondes à propos de la nécessité d'apporter une aide alimentaire au pays appauvri d'un point de vue humanitaire en espérant qu'une telle aide favorisera aussi le dialogue avec le Nord.

Le gouvernement sud-coréen examine actuellement les détails de l'aide alimentaire dont la taille et la manière de l'acheminer, tout en n'écartant pas la possibilité de l'apporter via des organisations internationales ni celle de l'envoyer directement lui-même.

Lors d'un entretien téléphonique avec le président Moon Jae-in dans la nuit de mardi à mercredi, le président Trump a affiché son soutien au projet d'aide alimentaire de Séoul en déclarant que «la fourniture d'aide alimentaire à la Corée du Nord à des fins humanitaires sera très opportune et sera un pas en avant», avait fait savoir Cheong Wa Dae.

A propos du projet d'aide alimentaire, la Maison-Blanche a aussi déclaré mercredi par la voix de sa porte-parole Sarah Sanders que «si la Corée du Sud avance sur ce front, nous n'allons pas intervenir».

Aujourd'hui, Biegun devrait s'entretenir aussi avec des experts sud-coréens de la question nord-coréenne pour discuter de la situation politique et économique dans le régime communiste.

Demain, il rencontrera à nouveau Lee dans le cadre de réunions entre représentants nucléaires sud-coréen et américain et du groupe de travail pour coordonner les politiques vis-à-vis de la Corée du Nord. Outre l'aide alimentaire, l'éventuelle visite de chefs d'entreprise exploitant une usine au complexe industriel de Kaesong, aujourd'hui fermé, pourrait aussi figurer au menu des discussions.

Il est également possible que Biegun rencontre demain le directeur du Bureau de la sécurité nationale Chung Eui-yong ou son adjoint Kim Hyon-chong à Cheong Wa Dae. Il devrait aussi être reçu par la ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha et le ministre de l'Unification Kim Yeon-chul.

Il s'agit de sa première visite en Corée du Sud depuis l'échec du deuxième sommet Corée du Nord-Etats-Unis qui s'est tenu à la fin février à Hanoï.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page