Go to Contents Go to Navigation

Réunion sur la défense entre hauts officiels sud-coréens, américains et japonais

International 09.05.2019 à 11h33
(Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 09 mai (Yonhap) -- Des hauts officiels de la Corée du Sud, des Etats-Unis et du Japon ont entamé aujourd'hui à Séoul les 11e Discussions trilatérales sur la défense (DTT) pour discuter des moyens de coopération pour la dénucléarisation et l'établissement d'une paix durable sur la péninsule coréenne ainsi que de la sécurité régionale, a fait savoir le ministère sud-coréen de la Défense.

La Corée du Sud a eu des dialogues bilatéraux avec les Etats-Unis et le Japon avant de participer aux DTT.

Lors du dialogue avec Washington, les deux alliés auraient partagé des informations sur les projectiles de courte portée de Pyongyang et parlé des moyens d'y répondre. Leur rencontre a attiré l'attention d'autant plus qu'ils pourraient définir les nouvelles armes guidées tactiques nord-coréennes comme des «missiles».

Sur ce sujet, le secrétaire américain à la Défense par intérim Patrick Shanahan a rapporté mercredi (heure américaine), lors d'une audition au Congrès, ce que le général Joseph Dunford, le chef d'état-major des armées des Etats-Unis, lui avait dit samedi dernier : «La Corée du Nord est en train de tirer des roquettes et missiles.»

De nouvelles armes guidées tactiques nord-coréennes.

Les autorités militaires sud-coréennes et américaines mènent actuellement des analyses détaillées sur les projectiles qui ont été tirées par la Corée du Nord la semaine passée.

Des experts militaires estiment qu'il s'agit de missiles balistiques sol-sol de courte-portée, une version nord-coréenne du missile balistique russe Iskander, qui a fait sa première apparition lors d'une parade militaire qui a eu lieu le 8 février 2018 pour célébrer le 70e anniversaire de la fondation de l'Armée populaire de Corée (APC).

«Le récent exercice conduit par notre armée n'est rien d'autre qu'une partie de l'entraînement militaire régulier et il n'a visé personne et n'a pas aggravé la situation dans la région», a déclaré un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères dans une interview avec l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Lors du dialogue bilatéral avec le Japon, les responsables de la défense auraient fait part de leurs opinions sur les échanges et la restauration de la coopération en matière de défense.

La querelle entre les deux pays, provoquée par un avion de patrouille maritime japonais, a émergé à nouveau le mois dernier via un journal japonais selon lequel le ministère sud-coréen de la Défense avait averti le gouvernement japonais qu'un de ses radars de contrôle de tir viserait les avions militaires japonais à la condition que ces derniers s'approchent des navires de guerre sud-coréens à moins de 5,5 km.

D'après un officiel du ministère sud-coréen de la Défense, les DTT se termineront cet après-midi et les résultats seront présentés dans des communiqués de presse.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page