Go to Contents Go to Navigation

Moins de visiteurs sud-coréens en Corée du Nord cette année

National 09.05.2019 à 16h31
ⓒ Yonhap News TV

SEOUL, 09 mai (Yonhap) -- Le nombre de Sud-Coréens qui se sont rendus en Corée du Nord depuis le début de cette année a considérablement diminué par rapport à l'année dernière du fait du refroidissement des relations intercoréennes comme le dialogue sur la dénucléarisation entre Pyongyang et Washington restent dans l'impasse, selon des données fournies jeudi par le ministère de l'Unification.

D'après les chiffres, le gouvernement a permis cette année à 617 Sud-Coréens de voyager en Corée du Nord jusqu'à vendredi dernier.

Le ministère n'a pas fourni le chiffre correspondant pour l'année 2018, mais le nombre est largement inférieur aux 6.689 personnes qui ont reçu l'autorisation de voyager en Corée du Nord l'année dernière quand les deux Corées avaient repris le dialogue suite à un gel pendant des années.

La chute est constatée alors que les projets intercoréens sont en suspens à l'heure actuelle, apparemment à cause des négociations sur la dénucléarisation qui n'avancent pas depuis la rupture du deuxième sommet entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président américain Donald Trump en février dernier à Hanoï.

Malgré la diminution générale, un officiel du ministère a prétendu que les échanges et les coopérations entre deux Corées demeurent relativement solides dans des domaines comme la forêt, l'agriculture et l'approvisionnement en plantes.

Les Sud-Coréens doivent obtenir une permission de l'Etat pour se rendre en Corée du Nord comme les deux Corées restent techniquement en conflit depuis la guerre de Corée (1950-1953) qui s'est terminée avec un accord d'armistice et non un traité de paix.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page