Go to Contents Go to Navigation

Séoul offrira 50.000 tonnes de riz à 4 pays du Moyen-Orient et d'Afrique

International 10.05.2019 à 11h29
ⓒ Ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales
ⓒ Ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales

SEJONG, 10 mai (Yonhap) -- La Corée du Sud fournira 50.000 tonnes de riz à quatre pays au Moyen-Orient et en Afrique dans le cadre de son programme d'aide alimentaire à l'étranger, a annoncé ce vendredi le ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales.

Plus précisément, Séoul projette de livrer 19.000 tonnes au Yémen, 16.000 tonnes à l'Ethiopie, 10.000 tonnes au Kenya et 5.000 tonnes à l'Ouganda via le Programme alimentaire mondial (PAM), selon le ministère.

Il s'agira de la deuxième aide de riz que Séoul apportera à des pays touchés par une famine. L'année dernière, le pays a envoyé le même volume de riz.

Un navire transportant 19.000 tonnes de riz a quitté aujourd'hui le port de Mokpo, dans le sud-ouest du pays, en direction du Yémen. Il devrait arriver dans le pays du Moyen-Orient le mois prochain.

La première cargaison de 15.000 tonnes est partie jeudi dernier d'Ulsan, ville située sur la côte sud-est, à destination de Mombasa, au Kenya, alors qu'un cargo transportant 16.000 tonnes a pris la mer du port de Gunsan lundi en mettant le cap sur Berbera, en Somalie. Leur arrivée est prévue plus tard ce mois-ci.

Le ministère a indiqué que le riz envoyé a été récolté en 2017 et le PAM sera en charge du transport maritime et de la distribution dans les pays destinataires. Séoul et le PAM assureront ensemble le suivi de l'aide.

La Corée du Sud a lancé le programme d'aide de riz après son adhésion en janvier de l'année dernière à la Convention relative à l'aide alimentaire destinée à promouvoir la sécurité alimentaire mondiale et à fournir de l'aide alimentaire humanitaire aux pays en voie de développement.

Le programme d'aide alimentaire de Séoul à l'étranger devrait aussi aider à remédier au surplus chronique de riz provoqué par la baisse de la consommation de riz chez les Coréens, a noté le ministère.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page