Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Biegun : la porte reste ouverte au dialogue avec la Corée du Nord

International 10.05.2019 à 18h43
La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha et l'émissaire spécial américain pour la Corée du Nord Stephen Biegun s'entretiennent le vendredi 10 mai 2019 au siège du ministère à Jongno, à Séoul. ⓒ Joint Press Corps

SEOUL, 10 mai (Yonhap) -- Le ministère des Affaires étrangères a fait savoir ce vendredi que l'émissaire spécial américain pour la Corée du Nord Stephen Biegun a laissé ouverte la porte à la tenue de dialogues sur le nucléaire avec Pyongyang malgré le lancement de deux missiles la veille en Corée du Nord, le deuxième acte militaire en moins d'une semaine.

Durant sa visite de courtoisie auprès de la ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha, l'émissaire américain s'est exprimé sur la situation actuelle, où les actes de la Corée du Nord pourraient empêcher les efforts en cours des alliés pour apporter une paix durable sur la péninsule coréenne.

Cinq jours seulement après le tir de multiples projectiles, la Corée du Nord a lancé jeudi des missiles à courte portée, versant de l'eau froide sur la démarche du gouvernement sud-coréen d'envoyer une aide alimentaire en Corée du Nord pour faciliter la reprise des négociations nucléaires entre Pyongyang et Washington.

«En considérant (ce moment-là) comme un tournant très important pour la poursuite de la communication et de la coopération entre Séoul et Washington, Biegun a dit que la porte reste ouverte pour que la Corée du Nord puisse reprendre les négociations», a indiqué le ministère dans un communiqué de presse.

Les négociations entre Washington et Pyongyang se trouvent dans l'impasse depuis le deuxième sommet entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, en raison d'une divergence de points de vue sur l'étendue de la dénucléarisation de la Corée du Nord et l'allègement des sanctions des Etats-Unis.

Kang s'est dite préoccupée du fait que les tirs effectués jeudi par le régime nord-coréen ne favorisent pas les efforts déployés pour améliorer les liens intercoréens et réduire les tensions militaires.

«(Kang) a souligné qu'il est important d'avoir un dialogue sérieux entre le Sud, le Nord et les Etats-Unis pour la dénucléarisation complète (de la péninsule coréenne) et l'établissement de la paix durable», a dit le ministère.

Plus tard dans la journée, Biegun a rencontré le ministre de l'Unification Kim Yeon-chul avec qui il a parlé des récents développements sur la péninsule coréenne, la situation humanitaire en Corée du Nord, la dénucléarisation et le processus de paix, selon le bureau de Kim.

«Les deux côtés ont estimé que gérer de façon stable la situation sur la péninsule coréenne est crucial, et ont réaffirmé le besoin de redémarrer rapidement les discussions Etats-Unis-Corée du Nord et intercoréennes à travers la coopération entre la Corée du Sud et les Etats-Unis», a indiqué le ministère de l'Unification dans un communiqué.

Biegun a également rencontré le vice-directeur du Bureau de la sécurité nationale Kim Hyun-chong.

L'émissaire américain quittera Séoul samedi après une visite de quatre jours.

Le ministre de l'Unification Kim Yeon-chul et Stephen Biegun à Séoul ce vendredi 10 mai 2019.

eloise@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page