Go to Contents Go to Navigation

Les hotlines militaires intercoréennes toujours opérationnelles malgré les tirs nord-coréens

National 13.05.2019 à 11h46
Ligne de communication militaire intercoréenne (Photo d'archives Yonhap)
RC-135 (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 13 mai (Yonhap) -- Les autorités sud-coréennes et nord-coréennes continuent à maintenir opérationnelles leurs lignes de communication militaires malgré les derniers tirs successifs de projectiles à courte portée de la Corée du Nord, a-t-on appris ce lundi auprès de multiples sources gouvernementales.

«D'après ce que je sais, le canal militaire Sud-Nord fonctionne normalement sans être nullement influencé par les récents lancements de projectiles à courte portée de la Corée du Nord», a déclaré une source gouvernementale de haut niveau sous couvert d'anonymat. «Les appels téléphoniques tests réciproques ont lieu normalement tous les jours», a-elle ajouté.

Les deux Corées vérifient deux fois par jour l'état de communication des lignes de communication militaires de Seohae et Donghae. Elles se contactent également une fois par jour via un réseau de communication international destiné aux navires marchands.

«Si notre partie essaie d'entrer en communication avec le Nord, la partie nord-coréenne nous répond normalement», a indiqué la source.

Le Nord a testé le 4 mai dernier plusieurs projectiles à courte portée dont un nouveau type d'arme guidée tactique avant de tirer deux missiles à courte portée présumés le 10 mai, intensifiant les tensions militaires sur la péninsule coréenne.

«Les tirs successifs nord-coréens sont perçus comme des démonstrations de force destinées à manifester son mécontentement suite à la rupture du sommet Corée du Nord-Etats-Unis et à des exercices conjoints Corée du Sud-Etats-Unis», a noté un officiel du gouvernement. «Cela dit, vu que le Nord maintient normalement le canal de communication entre les autorités militaires des deux Corées, nous estimons qu'il continue à laisser la porte du dialogue ouverte», a-t-il ajouté.

Même si les hotlines militaires restent opérationnelles, les discussions via ce canal sur la mise en œuvre de l'accord militaire global du 19-Septembre sont suspendues depuis la fin de l'année dernière.

«Les échanges d'opinions entre les deux Corées (sur la mise en œuvre de l'accord militaire) sont au point mort», a dit la source gouvernementale. Elle a toutefois ajouté que cette suspension était considérée comme temporaire et que le gouvernement s'attendait à une reprise des discussions une fois que la situation aura été débloquée sur le plan global.

Par ailleurs, les Etats-Unis continuent à procéder à des sorties aériennes liées au renseignement pour se préparer aux éventuels nouveaux tirs nord-coréens.

Selon le site Aircraft Spots, un avion espion américain RC-135V a survolé aujourd'hui Séoul et Incheon. Il a été détecté aussi le 8 mai dernier dans le ciel de Seongnam, ville au sud de Séoul, dans la province du Gyeonggi, et de celui de Chuncheon, dans le Gangwon.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page