Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) La Corée du Sud va renforcer son système de défense antimissile

National 13.05.2019 à 18h19
Cette image, publiée par la Télévision centrale nord-coréenne (KCTV), montre le lancement d'un missile de courte portée. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

SEOUL, 13 mai (Yonhap) -- La Corée du Sud continuera à renforcer ses capacités de défense antimissile pour contrer tous les types de menace, y compris les missiles de courte portée de la Corée du Nord, a déclaré ce lundi le ministère de la Défense.

Cette déclaration est survenue alors que les inquiétudes s'intensifient sur les capacités de défense antimissile du pays après les tirs de deux missiles de courte portée effectués par la Corée du Nord la semaine dernière, juste cinq jours après les lancements de plusieurs projectiles en direction de la mer de l'Est.

Des experts ont dit que, lors des lancements de missiles de la semaine dernière, Pyongyang a testé probablement sa version du missile balistique russe Iskander, un missile sol-sol qui peut placer la péninsule coréenne entièrement à sa portée.

«Notre armée développe ses propres capacités de défense antimissile en se focalisant sur le système Patriot afin de contrer les menaces que posent les missiles de courte portée de la Corée du Nord», a déclaré Choi Hyun-soo, la porte-parole du ministère de la Défense, durant un briefing. Le système Patriot a pour objet de contrer les missiles balistiques.

«Nous continuerons à renforcer ces capacités visant à repousser efficacement les menaces venant de toutes les directions», a-t-elle ajouté.

Dans le cadre d'un plan de base pour contrer les menaces nucléaires et balistiques de Pyongyang, la Corée du Sud développe et exploite un «système pour répondre à la destruction massive d'armes nucléaires ou autres».

Le système, qui était connu officiellement sous le nom de système de défense «à trois axes», est composé du système Korea Massive Punishment & Retaliation (KMPR), plan opérationnel pour neutraliser le leadership nord-coréen en cas de guerre, du Kill Chain, système de frappes préemptives, et du système Korea Air and Missile Defense (KAMD).

A la question de savoir ce qu'a exactement tiré la Corée du Nord ce mois-ci, le ministère a répondu à nouveau n'avoir pas encore déterminé les détails, notamment si les missiles de courte portée lancés par le Nord la semaine dernière étaient des missiles balistiques ou pas.

«Les agences du renseignement sud-coréen et américain sont en train d'analyser les détails des projectiles du Nord et aucun détail n'est disponible à ce stade», a indiqué Choi.

Après que le Nord a lancé des projectiles le 9 mai, l'armée sud-coréenne a déclaré qu'ils ressemblaient à des missiles de courte portée. Cependant, elle a évité de parler de missiles balistiques que le Nord ne peut envoyer selon les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies.

Lors des tirs de projectiles le 4 mai, le Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS) a présumé que Pyongyang a testé «un nouveau type d'armes guidées tactiques» et plusieurs systèmes de lance-roquettes multiples.

Des experts ont étayé leurs estimations selon lesquelles il s'agirait de missiles balistiques. Ankit Panda, éditeur au site d'information en ligne The Diplomat, affirme que le numéro de série inscrit sur le missile nord-coréen comprend la lettre «ㅈ», qui est d'habitude employée par le Nord sur ses missiles balistiques.

La consonne coréenne «ㅈ» est censée indiquer que le missile provient de Corée du Nord. Le nom officiel de la Corée du Nord commence par cette lettre. Certains experts affirment que la Corée du Nord a inscrit des numéros de série similaires sur ses armes stratégiques.

«Nous sommes tout à fait au courant de ces choses et suivons la situation», a indiqué à la presse le porte-parole du JCS, le colonel Kim Jun-rak, qui a ajouté que l'armée sud-coréenne «n'accorde pas d'importance particulière» à une telle inscription et que tous les missiles nord-coréens ne portent pas la lettre «ㅈ».

mjp@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page