Go to Contents Go to Navigation

Réunion avec l'UNC pour le projet d'excavation dans la DMZ

National 14.05.2019 à 11h48
Plaque d'identification d'un soldat français mort durant la guerre de Corée (1950-1953) retrouvé lors du projet d'excavation. ⓒ Ministère de la Défense

SEOUL, 14 mai (Yonhap) -- Le ministère de la Défense a débuté ce mardi une réunion avec des officiels du Commandement des Nations unies (UNC) afin de discuter des moyens de collaborer dans le cadre du projet d'excavation de restes de soldats morts durant la guerre de Corée (1950-1953), ont fait savoir des officiels.

Une vingtaine d'officiels de l'UNC, y compris le général de corps d'armée Wayne Eyre, commandant adjoint du commandement, et des officiers de liaison de l'Australie, de la Thaïlande et de la Belgique, participent au dialogue, a dit le ministère dans un communiqué.

L'objectif est de faire le point sur le projet d'excavation et d'expliquer la procédure de médecine légale en cours pour les restes retrouvés dans la Zone démilitarisée (DMZ), le long de la frontière qui sépare les deux Corées.

Une session de discussion est prévue avec des officiels du ministère en vue de coopérations possibles pour l'excavation et l'identification de restes, comme la réception d'échantillons d'ADN de proches venus de l'étranger.

Dans le cadre de l'accord militaire intercoréen visant à réduire les tensions et établir la confiance, Séoul et Pyongyang avaient convenu d'effectuer un projet d'excavation conjoint pendant six mois à partir du mois d'avril.

La Corée du Nord est restée sans réponse à l'appel de la Corée du Sud de mener conjointement le projet de fouilles, laissant l'armée sud-coréenne effectuer seule cette opération.

L'armée sud-coréenne a découvert 71 fragments d'os la semaine dernière, s'ajoutant aux 163 retrouvés au total jusqu'à ce jour.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page