Go to Contents Go to Navigation

Le ministère de l'Unification veut envoyer une aide alimentaire au Nord avant septembre

National 14.05.2019 à 15h16
Ministre de l'Unification

SEOUL, 14 mai (Yonhap) -- La Corée du Sud cherche à envoyer une aide alimentaire à la Corée du Nord au plus tard en septembre prochain pour aider le pays appauvri à atténuer sa pénurie alimentaire, a annoncé ce mardi un officiel du ministère de l'Unification.

Séoul est en train d'établir des projets pour offrir une aide alimentaire au Nord, comme ce dernier souffre d'une pénurie alimentaire qui s'aggrave à cause des sanctions internationales et des conditions climatiques défavorables. Le gouvernement s'efforce de recueillir des opinions du public avant de déterminer la date et la manière d'envoyer l'aide alimentaire et le type d'aide qui sera accordé au Nord.

«Un rapport récent du Programme alimentaire mondial (PAM) a montré que la période mai-septembre, à l'approche du début de la saison des récoltes, serait une période qui nécessite une aide», a dit l'officiel du ministère à des journalistes sous la condition de l'anonymat. «Je pense que nous avons aussi besoin de voir cette période (comme une période qui nécessite une aide).»

Il faisait référence à un rapport récent, compilé conjointement par le PAM et l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), dans lequel ces organismes ont estimé que la production agricole de la Corée du Nord avait chuté en 2018 au plus faible niveau depuis 2008 et que près de 10 millions d'habitants, soit 40% de sa population, avaient un besoin urgent de nourriture.

Selon le rapport, la situation alimentaire en Corée du Nord pourrait se détériorer durant la «période creuse entre mai et septembre, si aucune mesure humanitaire adéquate et rapide n'est prise».

La Corée du Sud souhaite que l'aide alimentaire contribue à améliorer la situation au Nord et maintenir vivant le processus de négociations suspendu avec Pyongyang malgré ses tirs récents de projectiles.

Séoul a déclaré que toutes les options étaient sur la table pour apporter l'aide alimentaire au Nord, y compris des provisions envoyées directement par le gouvernement et via des organismes internationaux.

Le ministre de l'Unification, Kim Yeon-chul, prévoit de rencontrer aujourd'hui des dirigeants d'organisations civiles et religieuses pour écouter des opinions du public sur les projets du gouvernement de fournir une aide alimentaire à la Corée du Nord, a annoncé l'officiel du ministère sud-coréen.

Le directeur exécutif du PAM, David Beasley, a manifesté hier ses graves préoccupations sur la pénurie alimentaire du Nord et a appelé à faire plus de dons pour aider la Corée du Nord durant son voyage à Séoul.

La Corée du Sud a offert en 2010 une aide alimentaire à la Corée du Nord suite à des dégâts causés par des inondations. Elle lui avait livré un total de 5.000 tonnes de riz.

La Corée du Nord semble être confrontée à une pauvre récolte cette année alors que des médias nord-coréens ont insisté récemment sur des inquiétudes croissantes sur la sécheresse cette année.

Le journal officiel nord-coréen Rodong Sinmun a demandé ce mardi d'engager tous les efforts afin de concevoir des mesures «révolutionnaires» visant à lutter contre la sécheresse, en ajoutant que «l'eau est nécessaire maintenant plus que jamais».

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page