Go to Contents Go to Navigation

Fouilles dans la DMZ : des témoignages de vétérans aux Etats-Unis seront collectés

Actualités 15.05.2019 à 14h37

SEOUL, 15 mai (Yonhap) -- Le ministère de la Défense a annoncé mercredi qu'il écouterait des témoignages de Sud-Coréens qui ont combattu durant la guerre de Corée (1950-1953) et qui habitent actuellement aux Etats-Unis afin d'accélérer le projet d'excavation de restes de soldats morts durant la guerre.

Pas moins de 130 vétérans de la guerre de Corée comptent prendre part aux séances visant à récolter des témoignages. Une séance aura lieu ce soir à New York et une autre samedi à Washington, selon le ministère sud-coréen. Environ 500 anciens combattants résident dans l'est des Etats-Unis.

«Les séances ont pour objectif de recueillir plus d'informations sur le conflit de la guerre froide et obtenir des conseils pour l'excavation en cours de restes de soldats morts, en se basant sur leurs expériences de combat», a dit le ministère lors d'un briefing.

Depuis 2017, le ministère organise des séances de ce genre dans de grandes villes américaines, dont Los Angeles et San Francisco, et a obtenu près de 200 histoires.

Durant les trois années de guerre, environ 137.800 soldats sud-coréens ont été tués et 25.000 ont disparu. Pas moins de 40.670 militaires étrangers ont aussi perdu la vie et 4.100 ont été portés disparus, selon des données du ministère.

L'armée sud-coréenne a mis en œuvre un projet d'excavation de restes de soldats morts le mois dernier et a découvert 163 fragments d'os jusqu'à la fin de la semaine dernière.

Elle avait prévu de mener ce projet conjoint avec la Corée du Nord pendant six mois à partir d'avril selon l'accord militaire intercoréen, qui a été signé en septembre dernier, mais le Nord n'a pas donné de réponse à la demande de réaliser le projet comme convenu.

ⓒ Ministère de la Défense

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page