Go to Contents Go to Navigation

La Corée du Nord confrontée à une grave pénurie alimentaire à cause de la sécheresse

Actualités 15.05.2019 à 15h19
ⓒ Yonhap News TV

SEOUL, 15 mai (Yonhap) -- La Corée du Nord connaît actuellement une grave sécheresse, entraînant une baisse considérable de la production agricole et l'assèchement de plusieurs cours d'eau, a dit Christian Friends of Korea (CFK), une organisation caritative américaine, dans un rapport rédigé suite à une visite dans la nation communiste appauvrie.

Cette organisation à but non lucratif a envoyé une équipe composée de 11 membres en Corée du Nord du 18 mars au 8 avril pour vérifier la distribution de son assistance et soigner des patients souffrant d'hépatite dans des centres médicaux à travers le pays.

CFK a publié sur son site Web un rapport rédigé en détail après le retour de son équipe.

«Au cours de notre visite, nous avons entendu dire dans plusieurs centres médicaux que la production de maïs en 2018 a subi de lourdes pertes (moins 40 à 50%) à cause de la sécheresse et du prolongement des températures élevées en été dernier», a dit le rapport.

«Comme le temps hivernal était assez doux et il manquait de neige, la sécheresse s'est poursuivie durant la saison printanière de plantation. La plupart des rivières sont asséchées ou leur niveau d'eau est resté très bas dans toutes les régions que nous avons visitées», a-t-il ajouté.

Ce rapport semble être dans la lignée des récents rapports des médias nord-coréens soulignant les préoccupations grandissantes sur la sécheresse. Le journal officiel nord-coréen Rodong Sinmun a appelé à tous les efforts pour faire face à la sécheresse, en disant que des dommages sont prévus au niveau national du fait de la prévision d'une réduction importante des précipitations à travers le pays.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) et l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) ont récemment rapporté, en s'appuyant sur une visite en Corée du Nord, que la production agricole du régime communiste a touché le fond l'année dernière en marquant le niveau le plus bas depuis 2008, en ajoutant qu'il est estimé que 10 millions de personnes ou 40% de la population a un besoin urgent de nourriture.

Ils prévoient également que la situation alimentaire en Corée du Nord pourrait encore se détériorer au cours de «la saison maigre entre mai et septembre, si aucune action humanitaire urgente et adéquate n'est prise».

La Corée du Sud élabore actuellement un plan d'aide alimentaire à la Corée du Nord dans l'espoir d'améliorer la situation et d'aider à relancer le processus de négociation sur la question nucléaire, malgré les lancements récents de projectiles du régime nord-coréen.

Un officiel du ministère de l'Unification avait déjà dit qu'il était nécessaire d'envoyer de la nourriture avant le mois de septembre comme recommandé par le rapport du PAM et de la FAO afin de venir en aide de manière efficace aux citoyens nord-coréens.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page