Go to Contents Go to Navigation

Séoul sollicite le soutien de Paris à propos des mesures de sauvegarde de l'UE sur les produits d'acier

Actualités 17.05.2019 à 14h26
Moon-Macron

SEOUL, 17 mai (Yonhap) -- Le ministère sud-coréen du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie et le ministère français de l'Economie et des Finances ont tenu ce vendredi le 3e Dialogue économique Corée-France à Séoul.

Lancé en 2014, ce dialogue est destiné à établir les bases de la coopération stratégique à travers lequel les deux parties font part de leurs politiques et discutent de grands enjeux économiques actuels. L'édition de cette année fait suite au sommet que les présidents Moon Jae-in et Emmanuel Macron ont tenu en octobre dernier à Paris.

Les deux parties ont parlé de politiques industrielles, mesures destinées à attirer des investissements, politiques d'économie hydrogène, renforcement de la coopération bilatérale dans les nouvelles industries et lutte contre le protectionnisme commercial.

En particulier, le gouvernement sud-coréen a fait part de ses regrets sur la décision de l'Union européenne (UE) d'imposer des mesures de sauvegarde sur les importations de produits d'acier avant de demander le soutien de la France pour augmenter les quotas sur les produits sud-coréens dans le processus d'examen ultérieur.

En février dernier, l'UE a décidé d'appliquer des tarifs douaniers de 25% sur les importations dont le volume dépasse 105% du volume moyen enregistré entre 2015 et 2017.

Les deux pays sont en outre convenus de continuer à étendre leur coopération technologique dans les nouvelles industries comme les voitures électriques et hydrogène, l'intelligence artificielle et le big data pour faire face efficacement à la 4e révolution industrielle.

Dialogue économique Corée-France

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page