Go to Contents Go to Navigation

Pas encore de conclusion sur la nature des missiles tirés par la Corée du Nord

Actualités 17.05.2019 à 17h56

SEOUL, 17 mai (Yonhap) -- Le ministère de la Défense a réitéré ce vendredi que plus de temps est nécessaire afin de déterminer si les missiles tirés par la Corée du Nord ce mois-ci sont balistiques ou non, ajoutant que Séoul et Washington y travaillent d'arrache-pied.

La Corée du Nord a testé le 4 mai un nouveau type d'arme guidée tactique et a tiré une salve de projectiles avec des lance-roquettes multiples, ainsi que deux missiles à courte-portée cinq jours plus tard, a indiqué le Comité des chefs d'état-major interarmées de la Corée du Sud.

Alors que plusieurs experts ont dit que Pyongyang a testé sa version du missile russe balistique sol-sol Iskander les 4 et 9 mai, les alliés répètent qu'une analyse est en cours pour déterminer le type de projectiles tirés.

Plus tôt dans la journée, le quotidien sud-coréen Donga Ilbo a rapporté que les Forces américaines en Corée (USFK) ont conclu provisoirement que Pyongyang a tiré des missiles balistiques à courte portée durant ses deux tests, du nom de «KN-23».

«Il ne s'agit pas de la position officielle de l'USFK. La position officielle des gouvernements sud-coréen et américain est que les deux côtés analysent de près le type de projectiles à courte portée», a déclaré Chung Eui-yong, chef du Bureau de la sécurité nationale.

Aucun commentaire de l'USFK n'a été obtenu concernant les affirmations du quotidien.

Si la Corée du Nord a tiré des missiles balistiques, il s'agirait d'une violation des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, ce qui affecterait la diplomatie en cours avec la Corée du Nord.

Pas encore de conclusion sur la nature des missiles tirés par la Corée du Nord - 1

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page