Go to Contents Go to Navigation

Séoul va doubler son APD aux pays de l'Asean d'ici 2023

Actualités 17.05.2019 à 18h18

SEOUL, 17 mai (Yonhap) -- L'Agence coréenne de coopération internationale (KOICA) a annoncé ce vendredi qu'elle doublera l'Aide publique au développement (APD) à six pays de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (Asean) d'ici 2023, conformément à la politique sud-coréenne de rapprochement avec la région.

L'agence augmentera son APD au Laos, à la Birmanie, au Vietnam, au Cambodge, à l'Indonésie et aux Philippines à 180,4 milliards de wons (151 millions de dollars) d'ici 2023, contre 87 milliards de wons cette année.

Les programmes d'APD de l'agence dans cette région visent à soutenir l'éducation, le développement urbain et rural, les technologies de l'information et de la communication et les transports.

La présidente de KOICA Lee Mi-kyung et d'autres officiels ont organisé une cérémonie à Hue au Vietnam pour annoncer la vision de l'agence pour la région. Séoul cherche à se rapprocher des pays de l'Asean dans le cadre de la «nouvelle politique Sud» du gouvernement.

«KOICA contribuera à la réalisation des Objectifs de développement durable dans les pays de l'Asean en augmentant son APD dans les pays de l'Asean de 20% annuellement et en promouvant l'intégration et l'efficacité de l'APD en collaborant avec des partenaires internes et externes», indique l'agence dans son énoncé de vision.

Les Objectifs de développement durable ambitionnent d'éradiquer la pauvreté et de combattre l'inégalité, l'injustice ainsi que le changement climatique.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page