Go to Contents Go to Navigation

Le ministre de l'Economie met en garde contre le conflit commercial entre Washington et Pékin

Actualités 20.05.2019 à 11h17
Le ministre de l'Economie et des Finances Hong Nam-ki prend la parole lors d'une réunion des ministres sur l'économie internationale tenue le lundi 20 mai 2019 au complexe gouvernemental à Séoul.

SEOUL, 20 mai (Yonhap) -- Hong Nam-ki, vice-Premier ministre et ministre de l'Economie et des Finances, a averti lundi que les répercussions de l'escalade des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine sur l'économie sud-coréenne pourraient être plus lourdes que prévu.

Lors d'une réunion des ministres sur l'économie internationale, il a dit que «le gouvernement mobilisera tous les efforts pour minimiser l'impact sur notre économie face à toutes les éventuelles situations».

Cette réunion a été organisée en urgence dans un contexte où le conflit commercial entre Washington et Pékin, les deux premiers partenaires commerciaux de la Corée du Sud, représentant 39% des exportations du pays, n'a cessé de s'aggraver ces derniers jours.

Les deux rivaux ont annoncé récemment leur décision d'augmenter les droits de douane sur des produits valant plusieurs centaines de milliards de dollars et d'autres mesures de riposte l'un contre l'autre.

«Nous constatons des fluctuations de prix sur les marchés financiers comme la Bourse et les taux de change par ricochet», a dit le ministre en ajoutant que «le gouvernement prendra des mesures adéquates visant à stabiliser les marchés en cas de fluctuations graves causées par un mouvement unilatéral excessif sur les marchés financiers».

Il a dit également qu'il envisageait d'accélérer les négociations pour des accords de libre-échange (ALE) avec les Philippines, la Malaisie et l'Indonésie en vue de diversifier les marchés d'exportation et d'élargir les soutiens aux exportations de biens intermédiaires auprès des pays émergents.

«Malgré les conditions difficiles des exportations, nous allons chercher des moyens politiques afin de minimiser les impacts de ces tensions commerciales entre Washington et Pékin», a poursuivi Hong. «Je voudrais demander à l'Assemblée nationale d'examiner et d'adopter la proposition de budget supplémentaire ce mois-ci.»

Concernant l'imposition de tarifs douaniers sur les voitures sud-coréennes sur le sol américain, dont la décision a été reportée avec les six mois de délai maximal, il a dit que «le gouvernement renforcera les contacts avec les Etats-Unis pour que la Corée du Sud puisse être exemptée de ces droits de douane».

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page