Go to Contents Go to Navigation

LG Electronics cherchera à réduire de moitié ses émissions de CO2 d'ici 2030

Actualités 20.05.2019 à 16h22
(Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 20 mai (Yonhap) -- LG Electronics Inc. a annoncé ce lundi qu'il réduirait de moitié ses émissions de CO2 d'ici 2030 par rapport au niveau de 2017 en exploitant davantage d'énergies renouvelables et de systèmes de gestion à haute efficacité énergétique.

Le fabricant d'appareils électroniques a déclaré avoir pour objectif d'avoir une empreinte «carbone zéro» en diminuant ses émissions de CO2 et en multipliant les sources d'énergies renouvelables pour compenser ses émissions.

Pour atteindre cet objectif, LG prévoit de réduire ses émissions de 1,9 million de tonnes en 2017 à 960.000 tonnes en 2030 en adoptant des systèmes énergétiquement efficaces et en élargissant l'utilisation de l'énergie solaire dans ses usines et bureaux.

L'entreprise compte également prendre part au mécanisme de développement propre (MDP) qui offre des crédits de réduction certifiée des émissions pour les projets énergétiques dans les pays en développement.

Selon LG, la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) lui a attribué 34.000 tonnes de crédits carbone via le MDP entre 2015 et 2018.

L'objectif zéro carbone de l'entreprise est conforme au plan de la Corée du Sud de réduire les émissions de CO2 et de stimuler l'utilisation des sources renouvelables comme les énergies solaire et éolienne.

En 2016, le gouvernement a établi un objectif national selon l'accord de Paris sur le climat pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre jusqu'à 37% par rapport au niveau activités normales (BAU) d'ici 2030.

Cette annonce est survenue suite au renforcement par le gouvernement de la surveillance sur les émissions de CO2 après que plusieurs entreprises chimiques, dont LG Chem et Hanwha Chemical Corp., ont fait l'objet d'enquêtes sur les émissions de polluants atmosphériques.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page