Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Moon remplace les vice-ministres des Affaires étrangères, de l'Unification et de la Défense

International 23.05.2019 à 17h30
Cho Sei-young, nommé premier vice-ministre des Affaires étrangères (1er à partir de la g.) (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 23 mai (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a remplacé jeudi les vice-ministres des Affaires étrangères, de la Défense et de l'Unification alors que le processus de dénucléarisation et de construction de la paix est dans l'impasse et que les relations avec le Japon restent difficiles.

Il a nommé Cho Sei-young, chef de l'Académie diplomatique nationale de Corée (KNDA), au poste de premier vice-ministre des Affaires étrangères, selon Cheong Wa Dae.

Cho est «un diplomate familier de l'Asie du Nord-Est, en particulier du Japon. Il devrait diriger l'innovation au ministère des Affaires étrangères grâce à son leadership et sa compétence qu'il a montrés quand il travaillait comme chancelier de l'Académie diplomatique nationale de Corée», a déclaré la porte-parole présidentielle Ko Min-jung.

Cho a rejoint le ministère en 1984 et a dirigé son bureau Asie du Nord-Est. Il a ensuite été professeur à l'université Dongseo à Busan et a dirigé le centre d'études sur le Japon de l'école. Il a été nommé l'an passé à une position de vice-ministre au sein de la KNDA.

Suh Ho, conseiller présidentiel pour la politique de l'unification, a été désigné vice-ministre de l'Unification. Ko a dit de lui qu'il possède une grande expérience dans les affaires nord-coréennes et les relations intercoréennes.

Moon a promu Park Jae-min, chef du bureau de gestion de la puissance de feu du ministère de la Défense, au poste de vice-ministre. Au ministère de la Défense, Park a travaillé aux budgets et à l'organisation managériale.

Le président a également remplacé six autres vice-ministres par de nouvelles personnalités de bureaux gouvernementaux, notamment des ministères de la Science, du Transport et de l'Agriculture.

Ces décisions sont intervenues après que le président a démarré sa troisième année de mandat au début de ce mois-ci. Il reste pour lui encore trois années au bureau présidentiel. Il ne pourra se représenter, comme l'interdit la Constitution.

eloise@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page