Go to Contents Go to Navigation

La FINA et Séoul demandent à la Corée du Nord de participer aux championnats du monde de natation au Sud

Actualités 23.05.2019 à 18h58

SEOUL/GWANGJU, 23 mai (Yonhap) -- La Corée du Sud et la fédération internationale de natation (FINA) ont demandé ce jeudi à la Corée du Nord de participer aux championnats du monde de natation en Corée du Sud cet été.

La ville de Gwangju accueillera les Championnats du monde de natation FINA du 12 au 28 juillet sous le slogan «Plonger dans la Paix». Dans un communiqué conjoint, le maire de Gwangju Lee Yong-sup et le président de la FINA Julio Maglione ont dit qu'ils «espéraient sincèrement» que la Corée du Nord participera à la compétition.

la date limite pour s'inscrire à l'événement est le 12 juin.

«En organisant cette compétition dans la seule nation divisée dans le monde, nous voulons démontrer à tous que le sport peut transcender la politique et l'idéologie, et que communiquer et interagir à travers le sport équivaut à la paix», selon le communiqué. «Les 1,5 million d'habitants de Gwangju et le peuple sud-coréen sont impatients d'encourager les athlètes du Sud et du Nord et d'assister aux représentations de leurs troupes artistiques.»

Lee et Maglione ont fait remarquer que la participation de la Corée du Nord aux Jeux olympiques d'hiver de 2018 à PyeongChang en Corée du Sud a ouvert la voie à la réconciliation et à la paix dans la péninsule coréenne, rendant finalement possibles les sommets entre le président sud-coréen Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

«Les Championnats du monde à Gwangju seront une excellente occasion pour les athlètes des deux Corées de forger des amitiés et de promouvoir la paix dans la péninsule coréenne et dans le reste du monde», note le communiqué. «Nous espérons que Gwangju sera un théâtre de paix et de réconciliation cet été et nous aimerions étendre respectueusement notre invitation à la délégation sportive, troupe de soutien et troupe d'art nord-coréennes.»

Toutefois, dans une autre conférence de presse, le directeur exécutif de la FINA Cornel Marculescu a dit que la Corée du Nord a récemment informé la FINA qu'elle ne participera pas à Gwangju. Marculescu a ajouté que la FINA continuera à tenter de persuader la Corée du Nord de changer d'avis. Il a également dit que comme la Corée du Nord a envoyé des athlètes à la World Series FINA de plongeon à Londres la semaine dernière, le pays pourrait aussi participer à Gwangju.

Marculescu a déclaré qu'il est possible pour les pays de confirmer leur participation au-delà de la date limite d'inscription et qu'il est de la responsabilité de la FINA d'encourager les nations à participer à ses Championnats du monde.

À la suite de la conférence de presse, il a clarifié par l'entremise du bureau des relations publiques de Gwangju que bien que le gouvernement nord-coréen n'ait pas officiellement tiré un trait sur les Championnats du monde, un officiel de la Fédération de natation nord-coréenne a dit à la FINA qu'il serait extrêmement difficile pour le pays de participer à l'événement.

La Corée du Sud avait déjà demandé à la Corée du Nord de venir et avait dit vouloir former une équipe intercoréenne de water polo féminin.

Les discussions sur les échanges sportifs ont cependant cessé depuis les récents tirs de missiles en Corée du Nord.

La non participation du Nord serait un coup dur pour Gwangju, qui peine à enthousiasmer le public pour la compétition, à 50 jours de son ouverture.

Le champion du monde de natation et champion olympique sud-coréen Park Tae-hwan a annoncé le mois dernier qu'il ne prendra pas part à la compétition, privant Gwangju de la plus grande figure de la natation dans le pays.

Le maire de Gwangju Lee Yong-sup et le directeur exécutif de la FINA Cornel Marculescu en conférence de presse à Gwangju.
Le directeur exécutif de la FINA Cornel Marculescu.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page