Go to Contents Go to Navigation

Le ministre de l'Unification souhaite une amélioration des liens intercoréens pour les discussions nucléaires

Actualités 24.05.2019 à 15h38
Le ministre de l'Unification, Kim Yeon-chul.

SEOUL, 24 mai (Yonhap) -- Le ministre de l'Unification, Kim Yeon-chul, a déclaré vendredi qu'il déploierait tous ses efforts pour faire avancer les relations intercoréennes pour la reprise des discussions sur la dénucléarisation entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, actuellement à l'arrêt.

«Nous ferons de notre mieux pour améliorer progressivement les relations intercoréennes de manière à relancer les discussions Corée du Nord-Etats-Unis à une date rapprochée», a dit Kim lors d'un forum à Séoul.

«Malgré la suspension depuis le sommet de Hanoï, la Corée du Nord et les Etats-Unis maintiennent toujours le principe de résolution du problème à travers des négociations diplomatiques», a-t-il ajouté. «Ce qui est important maintenant, c'est de gérer la situation de manière stable et de relancer les discussions Corée du Nord-Etats-Unis le plus tôt possible.»

Les négociations sur la dénucléarisation sont dans l'impasse depuis que le sommet entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président américain Donald Trump s'est terminé sans accord en février dernier à Hanoï, comme ils ont échoué à trouver un terrain d'entente sur l'étendue de la dénucléarisation de Pyongyang et la levée des sanctions par Washington.

Les relations intercoréennes sont elles aussi en suspens. La Corée du Nord affiche une attitude tiède sur les projets et la coopération transfrontaliers.

Le Nord est muet depuis près d'un mois face à la proposition du président sud-coréen Moon Jae-in de tenir un autre sommet avec son dirigeant Kim Jong-un pour sortir de l'impasse les relations intercoréennes et les négociations nucléaires.

Le ministre sud-coréen a minimisé les inquiétudes sur la suspension prolongée des relations intercoréennes, en soulignant que la Corée du Sud cherche à mettre en œuvre les accords que les dirigeants des deux pays ont conclus à travers leurs trois sommets de l'année dernière. C'est ce sur quoi le ministre sud-coréen s'appuie pour dire que la dynamique pour le dialogue reviendra bientôt.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page