Go to Contents Go to Navigation

Des chefs-d'œuvre du fauvisme et cubisme du musée d'art moderne de Troyes seront exposés à Séoul

Actualités 29.05.2019 à 10h33
«Big Ben» (1906) d'André Derain ⓒ Laurent Lecat / Musee d'Art moderne de Troyes, collections nationales Pierre et Denise Levy
ⓒ Musée d'art moderne de Troyes
«Les Coureurs» de Robert Delauday ⓒ Laurent Lecat / Musee d'Art moderne de Troyes, collections nationales Pierre et Denise Levy

SEOUL, 29 mai (Yonhap) -- Des chefs-d'œuvre du fauvisme et du cubisme qui ont laissé leur marque dans l'histoire de l'art moderne seront réunis du 13 juin au 15 septembre au Centre Sejong pour les arts du spectacle à Séoul.

Une exposition intitulée «Révolution : la nouvelle ère commence» présentera pas moins de 140 peintures, sculptures, vidéos, photos et archives dont la plupart appartiennent aux collections du musée d'art moderne de Troyes, en France.

Ce musée, qui se trouve dans le département de l'Aube, en région Champagne-Ardenne, a été créé en 1982 grâce à des dons de près de 2.000 œuvres d'art des grands collectionneurs Pierre et Denise Lévy. Ces industriels troyens du textile avaient fait part de leur souhait de voir s'ouvrir un musée dans cette ville lors de la signature des actes de donation de leur collection d'œuvres à l'Etat en 1976.

Cette exposition offrira au public sud-coréen l'occasion de découvrir plusieurs œuvres de l'artiste français André Derain (1880-1954), cofondateur du fauvisme avec Henri Matisse. A l'approche du fameux Salon d'automne de 1905, Derain a rejoint Matisse à Collioure, ville située au bord de la mer Méditerranée pour procéder à diverses expérimentations artistiques.

En particulier, son célèbre tableau de 1906, «Big Ben», fera son premier déplacement en Asie. Il fait partie de la trentaine de pièces qu'il a réalisées à Londres à la suite d'une commande du célèbre négociant en tableaux français Ambroise Vollard.

Sous l'effet du soleil, la Tamise envoie des reflets vibrants ayant pour toile de fond Big Ben dans des lignes simplifiées. Des couleurs complémentaires sont audacieusement juxtaposées dans ce tableau.

On ne peut non plus parler de fauvisme sans «La Châtaigneraie à Chatou» (1906) de Maurice de Vlaminck (1876-1958) qui voulait embraser la forêt toute entière par des couleurs.

L'autre grand axe de cette exposition repose sur le cubisme, qui a créé une révolution de formes dans l'histoire de l'art moderne.

Seront exposées notamment la sculpture «Le Fou» (1905) de Pablo Picasso (1881-1973) et la peinture «Paysage à l'Estaque» (1907) de Georges Braque (1882-1963). L'événement fera également découvrir les diverses facettes de ce mouvement à travers des œuvres de Juan Gris, Robert Delauday et Roger de La Fresnaye.

Cette exposition sera coorganisée par le musée d'art moderne de Troyes, l'agence de presse Yonhap et le Centre Sejong pour les arts du spectacle.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page