Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le Rodong Sinmun parle de la fièvre porcine africaine mais pas de son apparition en Corée du Nord

Actualités 31.05.2019 à 11h47
Une réunion d'urgence se tient le vendredi 31 mai au complexe administratif à Sejong suite à l'apparition de la fièvre porcine africaine en Corée du Nord.

SEOUL, 31 mai (Yonhap) -- Le quotidien officiel nord-coréen Rodong Sinmun a publié vendredi une série d'articles sur la dangerosité de la fièvre porcine africaine frappant l'Asie mais n'a pas parlé de l'apparition de la maladie dans le nord du pays.

Le Rodong Sinmun a publié trois articles sur ce sujet disant que la Chine est le pays actuellement le plus touché par cette maladie «hautement contagieuse et très dangereuse».

La Corée du Nord a rapporté hier à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) le premier cas de fièvre porcine dans une ferme nord-coréenne de la province du Jagang, qui borde la Chine.

Selon les autorités nord-coréennes, sur l'ensemble des 99 cochons dans cette ferme, 77 sont morts et 22 souffrant de la fièvre ont été abattus. Il s'agit de la première apparition de cette maladie en Corée du Nord.

Néanmoins, le journal n'a pas mentionné cette contagion dans le pays.

«Récemment, l'épidémie se propage rapidement dans des pays d'Asie, provoquant une grande préoccupation au sein de la communauté internationale», a dit le quotidien.

Bien que la fièvre porcine africaine n'affecte pas les hommes, elle est fatale et hautement infectieuse pour les cochons, sans traitement actuellement disponible.

Depuis son apparition en Chine au mois d'août, la maladie s'est propagée à des pays voisins comme la Mongolie et le Vietnam.

Préoccupé par une éventuelle propagation transfrontalière, le gouvernement sud-coréen a organisé une réunion d'urgence plus tôt dans la journée et a renforcé les efforts de quarantaine dans les régions frontalières.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page