Go to Contents Go to Navigation

Naufrage en Hongrie : Kang appelle à des efforts tous azimuts dans la recherche des victimes

Actualités 03.06.2019 à 11h44
La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha observe une minute de silence le 3 juin 2019 avant d'entamer une réunion au centre de gestion de crise.

SEOUL, 03 juin (Yonhap) -- La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha a demandé ce lundi à des organes gouvernementaux de redoubler d'efforts pour retrouver les Sud-Coréens portés disparus dans le naufrage d'un bateau de tourisme qui s'est produit le 29 mai sur le Danube à Budapest.

Elle a tenu ces propos en visioconférence avec des officiels d'autres ministères et agences en charge de la gestion de crise. Il s'agissait de la première réunion qu'elle a convoquée depuis son retour hier à Séoul d'un voyage à Budapest qui était destiné à superviser les opérations de sauvetage.

«Nous travaillerons non seulement avec le gouvernement hongrois pour les opérations de recherche mais aussi avec des pays voisins comme la Serbie, la Roumanie et la Bulgarie pour réaliser des progrès réels dans la recherche des personnes disparues», a déclaré la ministre au cours de la réunion, qui a débuté avec une minute de silence en mémoire des victimes.

Le bateau de tourisme qui transportait 33 Sud-Coréens et deux membres d'équipage hongrois a chaviré et coulé dans le Danube mercredi soir (heure hongroise) après avoir été percuté par un bateau de croisière suisse de taille plus grande. La collision a fait sept morts sud-coréens et 21 disparus, dont 19 Coréens. Sept ressortissants coréens ont été secourus.

«Le ministre (hongrois des Affaires étrangères) Szijjártó a convenu de ne pas renoncer à l'espoir jusqu'à la dernière personne et le ministre (de l'Intérieur) Pinter a promis d'utiliser toutes les ressources disponibles pour déployer tous les efforts possibles», a-t-elle assuré.

Kang a souligné qu'elle continuerait à exhorter la Hongrie à mener une enquête rapide et complète pour déterminer la cause et les responsables de l'accident.

Des recherches sous-marines n'ont pas encore pu débuter en raison du haut niveau des eaux et d'un courant fort suite à plusieurs jours de pluie. Les secours effectuent actuellement des opérations de recherche à la surface de l'eau le long du fleuve Danube mais peu de résultats ont été obtenus jusqu'à présent.

L'équipe de recherche pourrait envoyer des plongeurs dans les eaux au plus tôt lundi (heure hongroise) si les conditions sont réunies, a indiqué le gouvernement sud-coréen. Le niveau des eaux a baissé à environ 7,6 mètres hier par rapport aux 9,4 mètres enregistrés le jour précédent. Le débit du fleuve a également ralenti.

Après cette réunion, Kang a rapporté au président Moon Jae-in la situation sur l'accident.

Par ailleurs, Séoul priera à Budapest de demander à la justice une ordonnance pour la saisie provisionnelle du navire suisse Viking Sigyn, responsable de la collision et du naufrage du Hableany, a indiqué un officiel du ministère des Affaires étrangères.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page